Autotour La fascinante Andalucía

Seville, Espagne
Autotour La fascinante Andalucía - 1
Autotour La fascinante Andalucía - 2
Autotour La fascinante Andalucía - 3
Autotour La fascinante Andalucía - 4
Autotour La fascinante Andalucía - 5
Autotour La fascinante Andalucía - 6
Autotour La fascinante Andalucía - 7
Autotour La fascinante Andalucía - 8
Autotour La fascinante Andalucía - 9
Autotour La fascinante Andalucía - 10
Autotour La fascinante Andalucía - 11
Ouvrir le diaporama
Autotour La fascinante Andalucía REF : 148955
-8%
dès 522 TTC / personne au lieu de 572 € en Circuits de 7 jours / 7 nuits au départ de Bordeaux le 13 mars 2020
Les offres
Détails
Le prix comprend

• le vol France / Séville / France
• les taxes aériennes + redevances de 40 € soumises à modification
• 8 jours de location de voiture (1 véhicule par chambre) de catégorie B (Opel Corsa ou similaire), en kilométrage illimité, les assurances CDW et TP et taxes locales, livraison et restitution à l'aéroport de Séville
• l’hébergement en chambre double
• les petits déjeuners


Quelques mots sur le voyage
à partir de
522 € TTC
Voir les offres

Les avantages et équipements

  • Vol A/R au départ de Lille (+14 autres villes)
  • Repas Petit Déjeuner
  • Chambre
  • Location de voiture

Résumé

Un bel aperçu des incontournables de l'Andalousie 2 nuits à Séville afin de découvrir ses secrets Découverte de Ronda et de Jerez de la Frontera  Deux nuits consécutives à Grenade

JOUR 1 : FRANCE – SÉVILLE

Envol pour Séville et prise de votre véhicule de location à l'aéroport. Début de la découverte de cette ville. Chaque rue, chaque place, chaque coin caché de Séville a une histoire à raconter. Nous vous suggérons de visiter l’Alcazar, classé au Patrimoine de l’Humanité, composé de palais, de jardins et de patios. Ou bien la cathédrale de Séville édifiée au 15e siècle sur une ancienne mosquée et arpenter les ruelles médiévales du centre historique. Nuit à l'hôtel.

JOUR 2 : SÉVILLE – JEREZ DE LA FRONTERA • (90 km/env. 1h10)

Petit déjeuner. Départ pour Jerez de la Frontera. Vous longerez de nombreux petits villages blancs typiques de cette région : Zahara, Arcos, Grazalema, etc. Jerez est une ville entourée de murailles. Ses bodegas et son flamenco, ses chevaux pur-sang espagnols et sa feria ont atteint une renommée internationale qui attire de nombreux touristes. Vous pourrez visiter sa cathédrale ; sa construction débuta en 1695 pour s'achever en 1778. Le prolongement temporaire de sa construction a fait que divers styles se sont ajoutés les uns aux autres pendant sa construction. Ou encore l'Alcazar, cette forteresse du 11e siècle est d'origine islamique et il s'agit de la construction la plus ancienne de Xerez. Installation à l'hôtel.

JOUR 3 : JEREZ DE LA FRONTERA – RONDA • (115 km/env. 1h30)

Petit déjeuner. Nous vous conseillons de vous arrêter à Cadix et de prendre votre temps dans les ruelles. C’est l’une des plus anciennes villes d’Espagne, au patrimoine le plus riche. Ses différentes cathédrales, ses églises sont assez impressionnantes. Ses nombreux jardins ainsi que ses places en font une ville très agréable. Vous pourrez visiter sa cathédrale, l'église Santa Cruz, le Grand Théâtre Falla, le théâtre romain, etc. Puis arrivée à Ronda. Cette ville est séparée en deux par le Tajo del Ronda, un défilé profond de plus de 150 mètres. Sa vieille ville a été déclaré "Bien d'intérêt culturel". Ce territoire fut occupé par divers peuples qui laissèrent des traces encore visibles. Plusieurs ponts relient la partie vieille et la partie moderne, faisant de la "ville des châteaux" une des étapes incontournables de cette région. Installation à l'hôtel.

JOUR 4 : RONDA – GRENADE • (180 km/env. 2h30)

Petit déjeuner. Arrivée à Grenade, appelée autrefois la "Damas de l’Andalousie". Installation à l'hôtel pour 2 nuits.

JOUR 5 : GRENADE

Petit déjeuner. Journée consacrée à la visite de Grenade. Cette ville est inévitable lors d’un voyage en Andalousie. Son imposante Alhambra surplombe la douce ville. Elle représentait autrefois le centre politique de tout l’occident musulman. Elle représente le monument le plus visité d’Espagne. Mais "Granada" a énormément de choses à offrir : le quartier de l'Albaicín, vieux quartier des nasrides où s’entremêlent des petites ruelles étroites peuplées de maison blanchies à la chaux ; le centre historique où se dressent d’imposants palais, monastères et églises.

JOUR 6 : GRENADE – CORDOUE • (200 km/env. 2h15)

Après votre petit déjeuner, vous pourrez prendre la route pour vous diriger vers Cordoue. C’est la 3e ville d’Andalousie. Nous vous conseillons de vous perdre dans les ruelles étroites afin de découvrir la vraie Cordoue. Les maisons avec les patios qui laissent entrevoir les plantes et fleurs qui cohabitent avec les fontaines et autres jeux d’eau, les placettes joliment blanchies. Le quartier juif et la synagogue datant de l’époque médiévale, historique. Unique en Andalousie, et troisième synagogue la mieux conservée en Espagne, elle est située dans le quartier de Cordoue de la Judería. Vous pourrez découvrir la mosquée devenue cathédrale, chef-d’œuvre de l’art islamique aux 850 colonnes. Cette ville millénaire, inscrite au Patrimoine de l’Humanité, est un héritage vivant des diverses cultures qui y ont vécu au cours de l’histoire. Installation à l'hôtel.

JOUR 7 : CORDOUE – SÉVILLE • (140 km/env. 1h35)

Petit déjeuner. Dès le matin, évadez-vous pour Séville. Cette ville mérite qu'on prenne son temps pour la découvrir. La capitale andalouse distille joie et animation dans chacune des rues et places de sa vieille ville qui abrite un ensemble passionnant de monuments inscrits au Patrimoine de l’Humanité et des quartiers aux profondes saveurs populaires comme celui de Triana ou la Macarena. Nous vous conseillons de visiter la Plaza de España, la Plaza de las Americas, le parc Maria Luisa et de vous laisser tenter par une petite balade sur le Guadalquivir pour découvrir Séville d'une façon originale. Installation à l'hôtel.

JOUR 8 : SÉVILLE – FRANCE

Petit déjeuner. Selon l'horaire du vol retour départ pour l'aéroport. Restitution de votre véhicule à l'aéroport et envol vers la France.

Parole d'expert

Des palais arabo-andalous pleins de grâce aux paisibles patios fleuris, des vastes champs d’oliviers aux petits villages blancs fidèles à leurs traditions, laissez-vous envoûter par le charme de l’Andalousie au son ensorcelant du flamenco. Grenade et son Alhambra, splendide palais arabe médiéval ; Cordoue et ses mosquées transformées en églises ; Séville, sa majestueuse cathédrale et ses jardins de l’Alcazar… Sans oublier Ronda encerclée par les imposantes montagnes, perchée au bord de falaises vertigineuses et Cadix et ses nombreux monuments nichés au bord d’une Méditerranée étincelante... Une évasion tout envoûtante.

Espagne

Les ressortissants français ne sont pas soumis au visa, mais ils doivent être munis d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité. La Communauté européenne a en effet levé l’obligation de visa au sein de l’espace Schengen pour des séjours d’une durée maximale de 90 jours par période de 180 jours.

Les cartes nationales d’identité délivrées à des majeurs entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera.

En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-espagne.pdf.

Il est rappelé qu’en cas de perte ou de vol des documents de voyage (passeport, carte d’identité), la tolérance dont peuvent faire preuve certaines compagnies aériennes en autorisant l’embarquement vers la France d’un ressortissant français sous couvert de la seule déclaration de perte/vol établie par la police espagnole, corroborée par celle fournie par les consulats français, n’est pas de règle : comme le prévoient les instructions de l’O.A.C.I. (Organisation de l’Aviation Civile Internationale), les compagnies aériennes peuvent exiger la présentation d’un document de voyage valide délivré par une autorité consulaire française.