De la Grande Côte au delta du Saloum

Dakar, Sénégal Référence produit : 503582
De la Grande Côte au delta du Saloum - 1
De la Grande Côte au delta du Saloum - 2
De la Grande Côte au delta du Saloum - 3
De la Grande Côte au delta du Saloum - 4
De la Grande Côte au delta du Saloum - 5
De la Grande Côte au delta du Saloum - 6
De la Grande Côte au delta du Saloum - 7
De la Grande Côte au delta du Saloum - 8
De la Grande Côte au delta du Saloum - 9
De la Grande Côte au delta du Saloum - 10
De la Grande Côte au delta du Saloum - 11
Ouvrir le diaporama
De la Grande Côte au delta du Saloum REF : 503582
dès 1872 TTC / personne en Circuits de 9 jours / 7 nuits au départ de Paris le 08 juin 2024
Payez en 3X, 4X, 6X ou 10X*
Les offres
Détails
Inclus dans ce voyage
  • Vol A/R au départ de Paris (+4 autres villes)
  • Repas Selon programme
  • Chambre
  • Transfert
  • Guide francophone
  • Visites selon programme
à partir de
1872 € TTC
Voir les offres
Description Ce prix comprend / Ce prix ne comprend pas Formalités
Description

Services et équipements

  • Guide francophone

Résumé

Laissez-vous émerveiller par l'accueil légendaire sénégalais ! Après avoir longé la Grande Côté jusqu'au delta du Saloum et découvert les incontournables qui la parsèment, vous êtes accueillis dans le chaleureux village de Bassar. Aux côtés d'une association, vous encouragez le développement local grâce à la gestion durable des ressources naturelles : vous contribuez ainsi à la mise en place de foyers améliorés, au reboisement des aires protégées ou à la transformation d'un fruit endémique.


DESCRIPTION DETAILLEE

Les + du voyage :
+ L’essentiel du Sénégal, de Saint-Louis au Siné Saloum, avec les sites incontournable de l’île de Gorée et du Lac Rose.
+ Une immersion sur une petite île du Saloum et un projet d’action solidaire qui valorise les ressources naturelles pour un développement local et durable.
+ Une soirée djembé les pieds dans la sable du désert de Lompoul.
+ Les nuées de pélicans dans le parc ornithologique du Djoudj.

Programme de votre voyage de 9 jours au Sénégal (Pour prolonger le plaisir, optez pour une extension ! Nous consulter en amont pour les tarifs et disponibilités.)

JOUR 1 : VOL POUR DAKAR
Bienvenue au Sénégal ! À votre arrivée à l’aéroport, vous êtes accueillis par votre guide et votre chauffeur qui vous emmènent à votre hôtel en centre-ville (53 km, 1h de trajet). Selon l’heure de votre arrivée, vous aurez un sandwich ou un diner dans un restaurant local. Nuit à l’hôtel.

JOUR 2 : DAKAR - ÎLE DE GORÉE - LAC ROSE - LOMPOUL
Ce matin, après un bon petit-déjeuner, vous prenez la route pour l’embarcadère de Dakar (10 km, entre 15 et 45 minutes selon les embouteillages), d’où vous partez pour l’île de Gorée (20 mn de navigation). Cette petite île cristallise les tristes mémoires de la traite négrière sur la côte africaine. Elle est aujourd’hui un espace de dialogue entre les cultures, pour la réconciliation et le pardon. Vous prenez ensuite la route vers le lac Retba (38 km, 1h de trajet), surnommé le « lac rose » à cause sa couleur atypique qui fluctue en fonction du niveau de salinité. Quotidiennement, des hommes et des femmes se tiennent debout au milieu du lac pour en extraire manuellement le sel. Vous prenez ensuite un 4x4 local pour vous rendre à la plage voisine. Vous y profitez d’un pique-nique et d’un temps de relaxation ou de baignade, si le cœur vous en dit ! Après ce moment de détente, vous remontez en voiture le long de la Grande Côte, jusqu’au désert de Lompoul (150 km ; 3h de trajet). Vous vous enfoncez à travers les pistes pour atteindre le camp où vous allez passer la nuit. Après un riche dîner, des musiciens vous rejoignent pour vous faire vibrer aux sons des djembés et de leurs chants. Les pieds dans le sable, laissez-vous aller à des danses endiablées à leurs côtés ! Nuit sous tente.

Note : la visite de la maison des esclaves sur l’île de Gorée est fermée tous les lundis.

JOUR 3 : LOMPOUL - PARC DU DJOUDJ - SAINT LOUIS
Après un petit-déjeuner dans le désert et une promenade dans les dunes jusqu’au village de Lompoul, vous partez en direction de Saint Louis du Sénégal (91 km, 1h20 de trajet, déjeuner en ville ou sur la route en fonction de l’heure). Vous partez ensuite à la découverte du parc ornithologique du Djoudj (44km 2h45 de trajet). Classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, ce parc est l’un des principaux sanctuaires de l’Afrique occidentale pour les oiseaux migrateurs. Cette aire représente en effet la première zone d’approvisionnement en eau après un parcours de plus de 200 kilomètres au-dessus du désert du Sahara ! Environ trois millions d’oiseaux migrateurs transitent par le parc entre octobre et avril, parmi lesquels de nombreux pélicans, flamants roses ou encore cormorans... Parmi les mammifères présents, il faut aussi citer le phacochère et le lamantin africain. Enfin, quelques crocodiles et gazelles ont été réintroduits avec succès. Après en avoir pris plein la vue, vous retournez à Saint Louis (60 km, 1h30 de trajet). Vous vous installez à l’auberge et profitez d’un temps libre avant le dîner dans un restaurant local, ou poisson grillé sur la plage en fonction de vos envies. Nuit à l’hôtel.

À noter : de mai à octobre, les oiseaux désertent le parc du Djoudj. Cette visite est donc remplacée par le parc national de la Langue de Barbarie, tout aussi intéressant pour observer des oiseaux en milieu naturel. Cette saison est la meilleure période pour le visiter : c’est la saison des amours pour de nombreuses espèces.

JOUR 4 : SAINT LOUIS - POPENGUINE
La matinée est consacrée à la visite de l’étonnante ville de Saint Louis du Sénégal. Elle débute d’ailleurs en calèche, un moyen de transport toujours très utilisé par les locaux ! Au détour de quelques ruelles typiques, vous admirez les maisons coloniales aux couleurs ocres, souvent flanquées d’impressionnants bougainvilliers fleuris. Vous faites une halte dans un restaurant local pour le déjeuner. Terminez votre repas par le traditionnel ataya, le thé à la menthe local, ou par un savoureux jus de bissap, à base d’hibiscus, excellent pour la digestion. La balade se poursuit de l’autre côté du pont. La nonchalance de Saint Louis laisse ici place à l’effervescence des villages de pêcheurs qui bordent l’océan Atlantique. Quel contraste de passer du calme serein de l’île de Ndar à la frénésie du quartier de pêcheurs, le plus densément peuplé de la ville ! Ici, les familles sont nombreuses et les maisons trop petites. Tout se passe donc dans la rue : des enfants s’agitent autour des étals des marchands, des femmes cuisinent face au vendeur de beignets... En arrivant sur la plage, le spectacle des pêcheurs et de leurs pirogues colorées est saisissant. La journée se poursuit par un voyage jusqu’au campement de Keur Cupaam, géré par le groupe de femmes du village de Popenguine (244 km, 4h de trajet, déjeuner en cours de route). Les profits générés par le campement assurent un revenu pour plusieurs familles du village. Chaque année, 10% du revenu annuel est redistribué dans l’éducation, la santé et d’autres causes sociales ! À l’approche de l’océan Atlantique et de ses vagues roulantes, vous découvrez une falaise dans les tons ocres, unique en son genre dans la région. Au-delà, s’étend la réserve naturelle de Popenguine, un espace tiré de la désertification par une initiative de femmes. Après des décennies de déforestation provoquée par des habitants à la recherche de bois de chauffe, les femmes des 8 villages alentours se sont unies pour replanter et assainir cet environnement. Tout en visitant la réserve, votre guide vous conte le combat des femmes pour la mettre en place. Coucher du soleil sur la falaise rouge de Popenguine à la fin de la visite de la réserve. Diner et nuit en campement solidaire.

JOUR 5 : POPENGUINE - PALMARIN - BASSAR
Après un petit-déjeuner et un temps libre sur la plage, il est temps pour vous de filer sur les routes pour rejoindre le delta du Siné Saloum où la suite de votre aventure vous attend (107 km, 2h10 de trajet). Vous vous arrêtez en cours de route pour visiter Joal Fadiouth, une île artificielle constituée d’amoncellement de coquillages. Déjeuner local. Vous empruntez les charrettes locales pour rejoindre les rivages de Palmarin, d’où vous embarquez en pirogue jusqu'à l’île de Bassar (environ 1h de navigation). Au sud de la Petite Côte, la région du Siné Saloum compte parmi les plus belles du Sénégal, principalement constituée de mangroves, lagunes, forêts et cordons sableux. Ces terres débordent de richesses naturelles, mais sont pourtant en péril à cause de la salinisation des eaux qui menace les écosystèmes. A votre arrivée sur la petite île de Bassar, vous êtes accueillis par les familles. Le confort est simple mais c’est l’occasion de goûter à la véritable hospitalité sénégalaise sans artifice. Dîner et nuit chez l’habitant.

JOURS 6 ET 7 : VOTRE ACTION
3 demi-journées sont dédiées à la réalisation du projet.

NEBEDAY est une association sénégalaise de protection de l’environnement qui tire son nom d’un arbre symbolique au Sénégal, le Moringa, dit Nebeday en wolof, dérive de l’anglais ‘‘never die’’, en faisant ainsi un arbre de vie. Née en juin 2011, l’association s’engage pour changer les comportements individuels et collectifs au sein des villages du delta du Saloum. Pour y parvenir, elle s’appuie notamment sur les groupements de femmes, véritables actrices pour un développement durable. Pour lutter contre la déforestation et le changement climatique, l’association promeut les énergies vertes auprès des communautés locales. La production de biocombustible, réalisé à partir de charbon de paille, génère des revenus pour les populations, tout en protégeant les forêts des feux de brousse et en réduisant les gaz à effet de serre. Une alternative à l’exploitation du charbon de bois qui excerce une pression croissante sur les forêts et les richesses naturelles du pays !

Après une matinée à découvrir les actions menées par l’association, vous partez avec un membre de l’équipe dans le petit village de Bassar. Là-bas, vous êtes accueillis pendant 3 jours chez l’habitant et participez à une action solidaire avec vos hôtes :

  • De décembre à juin, vous prêtez main forte aux femmes du village dans la construction de foyers améliorés. Au Sénégal, près de 80% des ménages dépendent du bois pour l’usage domestique (cuisine, thé, encens, etc), accentuant les phénomènes de sécheresse, de désertification et d’érosion des sols ; favorisant ainsi l’apparition de feux de brousse dans les forêts. Un foyer amélioré peut réduire jusqu’à 60% la consommation de bois et sauver des milliers d’hectares de forêt. Avec les femmes de Bassar, vous collectez l’argile, pilez la paille, mélangez le tout avec de la bouse d’âne et de l’eau afin de créer le banco, matière résistante à partir de laquelle vous fabriquez les foyers pour les villageois.
  • De juillet à septembre, vous participez aux actions de reboisement des aires protégées. Pour faire face à une forte croissance démographique, le Sénégal a puisé excessivement dans ses ressources, perdant presque la moitié de sa surface forestière en 60 ans. NEBEDAY sensibilise et forme les populations à la plantation de milliers d’arbres dans les forêts, la mangrove, les parcelles agricoles, les écoles, les villages et les villes. En 2019, c’est plus de 700 000 arbres qui ont été plantés !
  • En octobre et novembre, vous épaulez l’association des femmes dans la transformation du ditakh, un fruit d’origine sénégalaise à la chair d’un vert vif. Une fois récoltés, vous apportez votre aide dans la conversion de ces fruits en nectar et en confiture, commercialisés par la suite, tout en partageant l’hospitalité et le savoir-faire des locaux.

Vous le verrez par vous-mêmes, les habitants de Bassar sont attachants et vous ouvrent grand leur cœur. Vous en repartirez avec des amis et une expérience unique du Sénégal !

JOUR 8 : BASSAR - TOUBACOUTA - DAKAR - VOL RETOUR
Ce matin, vous terminez l’action solidaire que vous avez mise en place et faites vos ‘‘au-revoir’’ aux habitants qui vous ont accueillis au cours des derniers jours. Vous repartez en bateau vers Toubakouta (2h de navigation), où vous rencontrez les membres de NEBEDAY qui vous montrent notamment comment ils fabriquent un biocombustible à partir de charbon de paille, comme alternative au charbon de bois avant de déjeuner à Soukouta avec les membres de l’association qui vous préparent un plat typique sénégalais (note : le centre de Nebeday est fermé les dimanches) Vous êtes ensuite transférés à l’aéroport (238 km, entre 4 et 5h de trajet) pour votre vol international vers la France.

JOUR 9 : ARRIVÉE CHEZ VOUS !

Extensions:

Pour prolonger le plaisir, optez pour une extension ! Nous consulter en amont pour les tarifs et disponibilités.

4 JOURS AUTOUR DE FAOYE
Profitez quelques jours de plus de l’hospitalité sénégalaise en prolongeant votre séjour à Faoye, un charmant village situé au bord d’un bras de mer dans le delta du Saloum. Reposez-vous dans ce superbe cadre naturel entre champs arides, baobabs et rivages du fleuve. Partagez à votre rythme la vie de cette petite bourgade avant de découvrir Joal Fadiouth, la fameuse île aux coquillages.

Les points forts de votre circuit :

LIEUX INCONTOURNABLES

  • L'île de Gorée, classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1978
  • Le lac Rose qui doit sa couleur à une micro-algue qui peuple les milieux salins
  • Le désert de Lompoul où vous vivez une soirée djembé les pieds dans le sable
  • Le parc ornithologique du Djoudj, où vous remontez le fleuve jusqu'au nichoir des pélicans
  • Saint-Louis, la plus charmante ville du Sénégal, connue pour son architecture coloniale

100% IMMERSION
C'est dans le petit village de Bassar que vous êtes accueillis pendant 3 jours chez l’habitant et participez à l'action solidaire avec vos hôtes. Situé sur une île du delta du Saloum, le village compte presque 6 000 habitants. Les déplacements sur l’île se font à pied ou en charrette tirée par un âne. Les habitants, principalement agriculteurs et pêcheurs sont attachants et vous ouvrent grand leur cœur. En dehors du projet d’action solidaire, vous avez de multiples occasions de partager des moments de complicité avec vos hôtes. Grâce à la bonne humeur ambiante, des danses et des chants accompagnent souvent les travaux collectifs ! Vous pouvez aussi accompagner les villageois lors de la collecte des coquillages dans les bolongs ou lors des activités de maraîchage dans les champs. Vous pouvez également proposer votre aide à la préparation des repas dont vous vous régalerez. Vous repartirez avec des rencontres inoubliables et une expérience unique du Sénégal !

DIMENSION SOLIDAIRE
- Au-delà des engagements propres à tous nos voyages, ce séjour inclut une action solidaire qui permet de soutenir une initiative locale.

- Aux côtés de l'association NEBEDAY, vous rejoignez une coopérative de femmes à Bassar et prenez part à trois actions solidaires en fonction de la saisonnalité. De décembre à juin, vous participez à la construction de foyers améliorés, construits en matières locales et permettant de remplacer les cuisinières traditionnelles à base de charbon de bois. De juillet à septembre, vous participez au reboisement des aires protégées en plantant arbres et mangroves et en contribuant ainsi au défi annuel de plantation de NEBEDAY. En octobre et novembre, vous accompagnez l'association des femmes dans la récolte et la transformation du ditakh, un fruit sénégalais.

Nos actions sont accessibles à tous, sans compétence particulière. Ils nécessitent simplement une grande ouverture d'esprit et une envie de partage dans la bonne humeur !

IMPACT LOCAL

Cette initiative a été soigneusement étudiée en amont afin de construire un partenariat durable entre notre agence et les bénéficiaires du projet. Sur place, nos voyageurs collaborent avec la main d’œuvre locale, toujours encadrés par nos partenaires sur place.

Votre voyage assure ainsi des emplois durables au profit de votre communauté d'accueil, dans un cycle équitable. Vous vous rendez ainsi utiles en relais, en sachant que chaque séjour finance l'ensemble des actions menées tout au long de l'année.

Pour assurer son développement, le Sénégal a puisé de manière dramatique dans ses ressources naturelles jusqu’au point de faire disparaître certaines espèces et de menacer les stocks de ressources marines ou forestières nécessaires à la survie des générations futures. La disparition des forêts aggrave au quotidien l’érosion ainsi que l’appauvrissement des sols, ce qui amoindrit la productivité agricole et contribue à la pauvreté du pays. Dans ce contexte, l’objectif principal de l’association Nébéday avec laquelle nous collaborons sur ces actions solidaires, est la gestion participative des ressources naturelles par et pour les populations locales.

Pour lutter contre la déforestation et le changement climatique, l'association promeut les énergies vertes auprès des communautés locales. La production de biocombustible, réalisé à partir de charbon de paille, génère des revenus pour les populations, tout en protégeant les forêts des feux de brousse et en réduisant les gaz à effet de serre. Une alternative à l'exploitation du charbon qui exerce une pression croissante sur les forêts et les richesses naturelles du pays.

Durant 3 demi-journées, de décembre à juin, vous participez à la constructions de foyers améliorés en aidant à la confection du banco. Cette matière résistante à base de paille, d'argile et de bouse d'âne permet une alternative aux cuisinières traditionnelles qui favorise l'exploitation du charbon de bois.

De juillet à septembre, vous êtes invités à participer à une action de reboisement des aires protégées. Vous plantez arbres et mangroves afin d'aider à reboiser ce territoire qui a perdu la moitié de sa surface forestière en 60 ans.

En octobre et novembre, vous épaulez l'association des femmes dans la transformation du ditakh en nectar et confiture, par la suite commercialisés dans le cercle vertueux d'une économie durable.

CHAMBRE INDIVIDUELLE

Attention, les chambres individuelles sont garanties uniquement sur les étapes en hôtel.
Pour les étapes en famille, la répartition se fait en fonction des possibilités de chaque famille d'accueil, il se peut que les chambres soient partagées avec d'autres voyageurs.
Nous consulter pour plus d'informations.

A savoir :

ENFANTS
Âge minimum 5 ans.

CLIMAT
Le Sénégal est situé dans la zone intertropicale. Il bénéficie dans son ensemble d’un climat chaud et sec. Il présente deux saisons : la saison sèche d’octobre à juin, pratiquement sans une goutte d’eau et parfois balayée par un vent sec ; et la saison des pluies de juillet à septembre, caractérisée par des pluies abondantes, particulièrement importantes dans le sud du pays. Pendant la saison des pluies, il y a moins de poussière et la végétation exulte. La période idéale pour visiter le pays est de novembre à mars.

DÉCALAGE HORAIRE
Hiver : - 1 heure Été : - 2 heures

FORMALITÉS ADMINISTRATIVES
PASSEPORT : Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de votre retour. Les mineurs doivent avoir un passeport individuel et une autorisation de sortie du territoire lorsqu’ils ne voyagent pas accompagnés de leurs parents.

VISA TOURISME : Pour un séjour de moins de 3 mois, les ressortissants français sont exemptés de visa.

ATTENTION : les informations ci-dessus ne sont valables que pour les ressortissants français ! Pour toutes autres nationalités, merci de vous renseigner auprès de l’ambassade ou du consulat correspondants.

FORMALITÉS SANITAIRES
AUCUN VACCIN OBLIGATOIRE : Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune peut cependant être exigé pour les voyageurs en provenance de zones d’endémie.

VACCINS RECOMMANDÉS : Comme pour tout voyage, il est important d’être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B, la typhoïde, la méningite bactérienne. Pour les enfants, contre la coqueluche et la rougeole. La vaccination contre la rage peut être proposée dans certains cas.

Au Sénégal particulièrement, le risque de paludisme existe toute l’année mais il est moindre de janvier à fin juin dans les régions du centre-ouest. Les risques d’infection existent également pour d’autres maladies dont la transmission s’effectue par l’intermédiaire de moustiques, telle la dengue ou le chikungunya, pour lesquelles il n’y a pas de traitement ou de vaccin à ce jour. La prévention individuelle repose donc essentiellement sur les moyens de protection contre les piqûres de moustique. Avant votre départ, adressez-vous à votre médecin traitant ou à un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages !

Ce prix comprend / Ce prix ne comprend pas

Ce prix comprend

  • Les vols internationaux et les taxes aériennes
  • L'encadrement par un guide francophone, un chauffeur et des guides locaux selon les spots
  • Les transports prévus pendant toute la durée du voyage
  • L'hébergement et la restauration (eau potable incluse pendant les repas)
  • Les excursions, visites et activités mentionnées dans le programme
  • L'engagement bas carbone

Ce prix ne comprend pas

  • Les assurances "Assistance" et "Annulation"
  • Les boissons, extras et dépenses personnelles
Formalités

Formalité Sénégal

Restrictions et conditions de déplacement / COVID 19 :

 

Chaque pays fixe ses propres formalités de sortie et d’entrée sur son territoire. Ces conditions et restrictions évoluent régulièrement en fonction de la situation sanitaire et peuvent varier selon que le voyageur est vacciné ou non (schéma vaccinal complet). Il peut s’agir de limiter le voyage à des motifs impérieux, de présenter un schéma vaccinal complet, de présenter un test PCR négatif réalisé dans un certain délai et/ou de la réalisation de quarantaine au lieu de destination ou de retour, etc. Vous devez vérifier les conditions applicables à votre déplacement (conditions applicables au départ, à l’arrivée et pour votre retour) en consultant fréquemment le site web du Ministère des Affaires Etrangères et du Gouvernement.

 

La France a ainsi défini une classification des pays et des modalités spécifiques applicables aux déplacements vers ou en provenance des pays classés verts, oranges ou rouges. Cela s’ajoute aux règles et restrictions éventuellement appliquées par le pays de destination.

-       Pays verts, aucun motif impérieux à destination ou en provenance d’un pays vert. Un test PCR négatif de moins de 72h ou un test antigénique de moins de 48h sera exigé pour le retour en France des personnes n’ayant pas réalisé un schéma vaccinal complet.

-       Pays oranges : seules les personnes ayant une preuve de vaccination valable (voir les conditions spécifiques selon les vaccins) peuvent s’y rendre ou en revenir sans motifs impérieux. En tout état de cause, un test PCR négatif de moins de 72h ou un test antigénique de moins de 48h sera exigé pour votre retour en France.

-       Pays rouges : il est recommandé de ne pas voyager vers ces pays