Circuit The Golden State

Circuit The Golden State - 1
Circuit The Golden State - 2
Circuit The Golden State - 3
Circuit The Golden State - 4
Circuit The Golden State - 5
Circuit The Golden State - 6
Circuit The Golden State REF : 98544

Circuit The Golden State Circuits de 11 jours / 9 nuits (dont 2 en vol) Circuit de Los Angeles à San Franciso
A la découverte des grands lacs
Arrêt dans les vignobles de Francis Ford Coppola
REF : 98544
dès 2019 € TTC par personne en Circuits de 11 jours / 9 nuits au départ de Paris le 26 avr. 2018
Los Angeles, Etats-Unis
Circuit de Los Angeles à San Franciso
A la découverte des grands lacs
Arrêt dans les vignobles de Francis Ford Coppola lire la suite
REF : 98544
Le prix comprend
  • Vol A/R
    au départ de Paris
    (+8 autres villes)
  • Repas
    Selon programme
  • Chambre
  • Guide
  • Visites selon programme
Descriptif produit Comprend / Comprend pas Informations transport
Descriptif

Descriptif du séjour

Descriptif rapide du parcours

CIRCUIT 11 JOURS / 09 NUITS



" THE GOLDEN STATE "

JOUR 1 – PARIS / LOS ANGELES

Rendez-vous des participants à l'aéroport.

Assistance aux formalités d'enregistrement et d'embarquement puis décollage à destination de Los Angeles.

Repas et collation à bord.

Arrivée à Los Angeles.

Dîner libre.

Installation et logement à l'hôtel.

(Note : les départs 13/07/18 et 26/07/18 s'effectueront sur vols Delta Airlines avec escale aux USA, le temps d'escale peut être long (+ de 5 heures) sur cette compagnie.)

JOUR 2 - LOS ANGELES

Petit déjeuner buffet continental.

Départ pour un tour de ville de Los Angeles.

Fondée en 1781, Los Angeles repose au fond d'une marmite entourée de cinq chaînes de montagnes et d'un océan. Los Angeles est de bien des façons, une manifestation du "Rêve Américain". Elle semble exprimer le profond désir qu'ont tous les américains de connaître l'enchantement, le soleil, les villas avec piscine et la "belle vie", toutes les choses que l'on trouve sur les quelques 1.200 Km² de la région de Los Angeles. La plupart des habitants de Los Angeles, baptisée à l'origine "El Pueblo de Nuestra Senora la Reina de Los Angeles de Porciuncula", étant venus d'ailleurs, le visiteur ne s'y sent pas vraiment étranger. L'accueil est direct et l'on s'intègre vite à cette vie au grand air.

Troisième ville des Etats-Unis, après New York et Chicago, la gigantesque métropole désignée par les deux petites lettres de ses initiales, Los Angeles s'étend face à l'immensité toujours rageuse de l'Océan Pacifique. L. A. : des centaines de kilomètres carrés de lumières, avec pour centre les seuls gratte-ciel de la ville, ceux de Downtown.

Beverly Hills : Ainsi que se plaisent à l'énoncer ceux qui y vivent, dans un rayon de 25 km à la ronde, des hauteurs de Bel Air aux plages de sable blanc de Malibu, se trouve la plus importante concentration d'argent de la planète… Cela se voit. Berverly Hills commence où s'achève les lumières et les rumeurs des night-clubs, restaurants et autres lieux de divertissement de « Sunset Strip », partie noctambule du Sunset Boulevard. Sur les hauteurs, admirablement aménagées de ce quartier strictement résidentiel, se cache les demeures les plus… belles. Cet adjectif suffira, car dans le monde des superlatifs, la simplicité redevient de mise. Là où vécurent Marilyn Monroe, Elvis Presley, Charly Chaplin, Groucho Marx et bien d'autres.

Hollywood, capitale mondiale du cinéma, s'étale au pied et sur le flanc des collines ouest des Santa Monica Mountains qui dominent Los Angeles. Hollywood est toujours ce lieu de rêve, de convoitise, car c'est là, sur Hollywood Boulevard, que se trouve le Grauman's Chinese Theatre, temple incontesté de la célébrité. Là, dans cet édifice plus délirant que chinois, se déroule la remise de certains « oscars ». Sunset Boulevard, bordé de commerces, traverse le cœur d'Hollywood avant de longer le pied de la luxueuse colline.

Départ pour Venise Beach.

Déjeuner libre.

Début d'après-midi libre à Venise Beach.

Ne laissons pas les gondoles à Venise ! Au sud-est de Los Angeles, il y a un siècle, les gondoles de la belle italienne se sont exportées quand un Américain farfelu, Abbott Kinney, a eu une vision : il fallait faire quelque chose pour profiter de cette terre marécageuse s'ouvrant sur une plage de rêve. Comme les Américains n'ont peur de rien, il décida d'assécher la zone et de creuser des canaux de 25 km pour y faire venir les gondoliers d'Europe ! Aujourd'hui la petite Venise américaine n'a conservé que quelques kilomètres de canaux, le long desquels les bobos modernes ont construit de somptueuses villas. Une oasis au milieu des quartiers défavorisés de Venice.

Sur la promenade, le long de la plage, les différentes populations se retrouvent… Les bobos des canaux, les blacks fans de Bob Marley et les hippies aux cheveux longs.

L'atmosphère contraste fortement avec la Main Street de Santa Monica, qui se poursuit vers le sud sur 3 km pour pénétrer dans Venice. La mer est toujours aussi belle mais les drapeaux Peace & Love, les tatouages et les piercings ont remplacé les boutiques de luxe et de surf. Ce qui n'était qu'un vaste marécage s'est transformé en un temple hippie et afro.

On croise absolument tout et n'importe quoi à Venice Beach. Des jongleurs, des chanteurs, des acrobates, des mimes, des magiciens, des prophètes et des diseuses de bonne aventure… Des hippies, des jeunes femmes en bikini et des sportifs sur les terrains de basket et de handball construits sur le sable. Des gens aux coiffures afro et multicolores, vêtus de façon étrange, portant des tatouages hallucinants. Sans oublier les fanatiques bodybuilders de Muscle Beach, un centre de musculation sur la plage ! Il faut le voir pour y croire. Venice Beach ressemble à un cirque réel.

Dans l'après-midi, balade à pied en compagnie de votre guide de Venice Beach jusqu'à Santa Monica.

Dîner sur le quai de Santa Monica, lieu célèbre d'Hollywood qu'on retrouve dans Forrest Gump, Iron Man, Rocky III...

Retour à Los Angeles.

Logement à l'hôtel.

JOUR 3 – LOS ANGELES / SAN DIEGO (470 Km)

Petit déjeuner buffet continental.

Visite du musée Petersen Automotive.

Après 18 mois de rénovations et pratiquement cent millions de dollars, le musée automobile Petersen a ouvert ses portes au public début 2016. Sur trois étages, organisés par grandes thématiques, il peut accueillir 135 voitures sur les 400 qu'il possède. Le reste étant stocké dans d'incroyables réserves, au sous-sol du bâtiment dont l'accès est possible sous la forme de visites guidées. Fondé en 1994 par Robert E. Petersen, éditeur des magazines Hot Rod et Motor Trend, le musée a étoffé sa collection au cours des deux dernières décennies. "Au début, Petersen achetait toutes les voitures qui se présentaient à lui, certaines étaient exceptionnelles, d'autre ne valaient pas grand-chose !", déclare Bruce Meyer, membre du conseil du musée. Mais, les plus beaux modèles exposés lui appartenaient déjà".

Outre les modèles exceptionnels (Jaguar XKSS 1956 de Steve McQueen, Bugatti 57 Atlantic 1936 prêtée par Ralph Lauren, art cars de Calder et David Hockney...) qu'il possède, la force du musée Petersen est de présenter sa collection sous la forme de grandes thématiques : histoire, technologie et art ; ceci sur trois étages.

A chaque étage, le visiteur est accueilli par une sélection de modèles qui n'ont à priori rien de commun mais qui résument parfaitement la thématique traitée.

Au rez-de-chaussée, deux grandes surfaces d'exposition sont réservées aux expositions temporaires, l'une d'elle étant consacrée aux carrosseries peintes par Keith Haring, figure de l'art urbain des années 80 et l'autre à l'Art de Bugatti qui, outre les plus beaux modèles de la marque, regroupe du mobiliers, des toiles et des sculptures réalisés par cette famille d'origine italienne installée en Alsace.

Déjeuner libre.

Départ pour un agréable après-midi de détente à San Diego.

Très influencé par le Mexique tout proche, baigné de soleil et implanté dans un environnement naturel privilégié au bord du Pacifique, San Diego est un petit paradis à la fois urbain et balnéaire.

A seulement 210 km de Los Angeles et 25 km de la frontière mexicaine, San Diego est une métropole étendue et peuplée qui bénéficie auprès des Américains d'un fort capital sympathie : tous rêvent d'y vivre ! La deuxième plus grande ville de Californie (et la plus méridionale) bénéficie en effet d'un climat méditerranéen avec 300 jours de soleil par an, d'un cadre idyllique au bord de l'océan, entre deux baies bien protégées et prolongées par la très belle île Coronado, et d'une formidable douceur de vivre.

(( EN OPTION : Visite de Sea World.

Le Sea World est un célèbre parc d'attraction aquatique où vous assisterez à des spectacles dont les protagonistes sont des dauphins, des otaries, des orques, des requins... ))

Arrivée et installation à l'hôtel.

Dîner libre.

Logement à l'hôtel.

JOUR 4 – SAN DIEGO / PALM SPRINGS

Petit déjeuner américain.

Départ pour la visite du quartier historique d'Old Town qui recrée la période mexico-américaine de 1821 à 1872 ; ses anciens bâtiments, ses boutiques au charme vieillot et ses nombreux restaurants mexicains.

Vous pourrez également surplomber la ville depuis le parc du Presidio, localisé à l'emplacement même où la ville fut fondée.

Déjeuner.

Route vers Palm Springs.

Célèbre station thermale des stars hollywoodiennes qui a été particulièrement choyée par la nature. On y trouve des paysages désertiques ponctués de palmiers, une montagne de 3.000 mètres qui protège les vacanciers des rayons trop agressifs du soleil, et une source minérale enfouie profondément dans le sol.

Arrivée et installation à l'hôtel.

Départ pour une envolée du désert de Sonora aux sommets des montagnes San Jacinto, grâce au Palm Springs Aerial Tramway qui grimpe si vite qu'il traverse 5 zones climatiques différentes en seulement 12 minutes.

En été, ce voyage émouvant vous mène au-dessus de la chaleur du désert ! D'ailleurs, il peut faire une dizaine de degrés de moins quand on arrive en haut.

Le tram est vitré et amusant car le sol de la cabine tourne très lentement vous permettant d'admirer les vues fantastiques des falaises et du désert étendu orné de petits villages en 360°.

Une fois arrivé, détendez-vous, admirez le panorama époustouflant et dîner au sommet.

Logement à l'hôtel.

JOUR 5 – PALM SPRINGS / REGION DU MAMMOTH LAKE (470 Km)

Petit déjeuner buffet continental.

Départ pour Mammoth Lake.

En cours de route, vous visiterez Calico, la « ville fantôme ».

Restaurée en 1950, la grande rue de cette bourgade vous replonge dans des décors western dignes des plus grands films relatant la ruée vers l'or. Avec ses saloons, ses maisons, son école, son église et même sa prison et son bureau de shérif, vous aurez le sentiment de revivre, en partie, les sensations des premiers pionniers qui affrontèrent la nature pour conquérir cette partie du territoire.

Déjeuner au village fantôme.

Arrêt à Lone Pine et visite du Museum of Western Film History.

Explorez la vaste collection de costumes de films réels, les voitures de cinéma, les accessoires, les affiches et autres objets mémorables du musée. Cette collection raconte l'histoire du tournage dans la région dans et autour de Lone Pine depuis les débuts de « The Round-Up » jusqu'aux succès modernes d'aujourd'hui comme « Iron Man » !

Continuation pour Mammoth Lake et arrivée en fin d'après-midi.

Nichée dans la Sierra Nevada, la station de Mammoth Lakes côtoie le versant oriental du Yosemite National Park. Si son nom lui a été donné en rapport avec la Mammoth Mining Company, société qui exploita ses ressources minières au XIXème siècle, Mammoth Lakes est aujourd'hui un poumon naturel aux multiples activités extérieures.

Dîner libre.

Logement à l'hôtel.

JOUR 6 – MAMMOTH LAKE / BODIE STATE HSTORIC PARK / REGION DU LAC TAHOE

Petit déjeuner buffet continental.

Départ pour la visite du Parc Bodie State Historic. Bodie est l'une des nombreuses villes fantômes que les USA comptent.

Aujourd'hui, Bodie est préservée dans un état de délabrement arrêté. Seulement une petite partie de la ville a survécu. Les visiteurs peuvent arpenter des rues vides qui ont déjà connu une population de presque 10 000 personnes. L'intérieur des bâtiments est laissé tel que lors de son abandon. Préparez-vous à faire un bond dans le temps de plus de 100 ans.

Déjeuner en cours de route.

Continuation pour le lac Tahoe.

Le lac Tahoe situé à 1 897 mètres d'altitude est le plus grand lac alpin d'Amérique du Nord.

Ce n'est pas un parc national, mais un splendide lac de montagne. C'est un des lacs les plus profonds des Etats-Unis avec 501 m de profondeur (second derrière Crater Lake). Sa couleur particulière (bleu très pur) est due à l'air très clair à cette altitude et à l'eau du lac très pure qui reflète le ciel. L'eau est si claire que le fond du lac est visible jusqu'à 30 mètres de profondeur. Il est entouré de belles forêts de conifères.

Départ pour une croisière sur le lac.

Installation à l'hôtel.

Dîner libre.

Logement à l'hôtel.

JOUR 7 – REGION DU LAC TAHOE (170 Km)

Petit déjeuner continental.

Journée libre pour votre permettre de profiter à votre gré de ce merveilleux spot.

Le massif forestier donne aux eaux du lac son beau bleu vert profond. Des croisières en bateau, locations de canoë, de scooter des mers ou de pédalo, permettent de faire de l'endroit une agréable base de villégiature, été comme hiver, même si l'eau reste bien fraîche.

Déjeuner libre.

Dîner et logement à l'hôtel.

JOUR 8 – LAC TAHOE / SACRAMENTO / REGION DE SAN FRANCISCO (170 Km)

Petit déjeuner continental.

Départ pour Sacramento.

La capitale de la Californie possède un charme discret qui trouve son origine dans un passé mouvementé et s'exprime dans son architecture, ses quartiers historiques et ses musées.

Plantée au nord-est de San Francisco, à l'intérieur des terres, Sacramento a été fondée en 1848. A la période de la Ruée vers l'Or, elle représentait une base commerciale et un centre agricole de première importance. La construction du chemin de fer en 1855 favorisa également sa croissance, et en 1856, la ville devint le terminus du premier chemin de fer transcontinental.

Départ pour un tour de ville où vous pourez admirez son capitole et sa vieille ville au fascinant décor western, presque entièrement d'époque.

Déjeuner.

Continuation pour San Francisco et arrêt dans les vignobles de Francis Ford Coppola.

Francis Ford Coppola, célèbre réalisateur oscarisé, ouvre les portes de son domaine situé à Geyserville, à l'extrémité nord du pays viticole du comté de Sonoma. Ici, tout le monde vient pour passer un bon moment en famille, et pas seulement pour déguster du vin (dégustation incluse).

Continuation pour la région San Francisco.

San Francisco pointe aux confins du continent et s'impose comme le dernier bastion de la civilisation avant que la terre ferme plonge dans le Pacifique. Elle est en effet aménagée sur une avancée de terre de 122 km² ponctuée de collines dont la hauteur varie de 50 m à plus de 200 m, et ce, en plein centre de la ville.

Dîner au cœur du quartier chinois, sur California Street, célèbre pour ses poursuites de voitures, un classique du cinéma américain.

Logement à l'hôtel.

JOUR 9 – SAN FRANCISCO

Petit déjeuner buffet continental.

Départ pour la visite guidée de la ville.

San Francisco est une ville culte, très cosmopolite (21 % d'Italiens, 13 % de Noirs, 10 % de Chinois, 10 % d'Européens, nombreux Mexicains…) San Francisco est une ville aux aspects divers, partagée entre la modernité et les témoignages du passé. Vous aurez ainsi l'occasion de découvrir :

Chinatown : la plus grande communauté chinoise hors d'Asie, l'une des attractions les plus populaires de San Francisco.

Twin Peaks Boulevard dans le centre-ville, qui offre une vue panoramique sur toute la baie.

Golden Gate Bridge : l'une des réalisations humaines les plus célèbres au monde. Il enjambe la baie de San Francisco et relie la ville au magnifique Comté Marin du Nord. Du haut de cette élégante structure, vous pourrez jouir de vues spectaculaires sur la ville.

Civic Center : centre administratif de la ville qui regroupe l'Hôtel de Ville, la Bibliothèque Municipale, le Performing Arts Center (Opera House) Louis M Davies Symphony Hall, le Veterans Building, le San Francisco Museum of Modern Art.

Union Square : cœur touristique de la ville où se concentrent les boutiques de luxe, les palaces, les agences de voyages, les compagnies aériennes. C'est aussi le point de départ et d'arrivée du fameux « Cable-Car ».

Financial District, l'un des centres financiers les plus importants de la côte Pacifique (le « Wall Street de l'Ouest) » : bâtiment Bank of America, locaux de la Wells Fargo Bank,

Transamerican Pyramide et sa flèche d'aluminium.

Déjeuner libre.

Départ pour la visite du Big Basin Redwood Park.

Cette remarquable réserve naturelle, le plus ancien parc de Californie, est un petit bijou au pied des Santa Cruz Mountains. Avec ses 128 kilomètres de sentiers serpentant entre les bois de séquoias et autres habitats luxuriants, Big Basin est une escapade follement attirante.

Vous pourrez faire de la randonnée comme la boucle de 6 kilomètres « Sequoia » qui vous amène à une merveilleuse chute d'eau, ou la boucle d'un kilomètre « Redwood », qui emmène les visiteurs au pied des plus hauts arbres du parc.

Retour à San Francisco.

Dîner libre.

Logement à l'hôtel.

JOUR 10 – SAN FRANCISCO / PARIS

Petit déjeuner buffet continental.

Selon horaires aériens, transfert à l'aéroport.

Assistance aux formalités d'enregistrement et d'embarquement puis décollage à destination de Paris.

Dîner et nuit dans l'avion.

JOUR 11 - PARIS

Petit déjeuner dans l'avion.

Arrivée à Paris.

INFOS VERITE

Contrairement aux autocars européens, les cars américains n'ont pas le même confort, et ne possèdent qu'une porte à l'avant. L'hôtellerie est confortable, mais est parfois excentrée.



Les distances parcourues entre chaque étape sont importantes. Le rythme de ce circuit est très soutenu. Nous déconseillons donc ce type de circuit aux enfants de moins de 7 ans.



En fonction des réservations hôtelières, ce programme peut être inversé sans modification des prestations terrestres.

Pour des raisons techniques le sens du circuit ou l'organisation des visites peut être inversé ou modifié, mais sera néanmoins respecté.



Les pourboires suggérés par personne et par jour sont en moyenne de 4.00$ US pour le guide accompagnateur et 2.00$ US pour le chauffeur. Cette suggestion est laissée à votre entière discrétion et selon votre degré de satisfaction.



Les départs 13/07/18 et 26/07/18 s'effectueront sur vols Delta Airlines avec escale aux USA, le temps d'escale peut être long (+ de 5 heures) sur cette compagnie.



Les cigarettes électroniques sont dorénavant interdites dans les bagages placés en soute des avions, mais restent autorisées en cabine, afin de minimiser les risques d'incendie liés à la surchauffe de leur batterie, a annoncé lundi 15 juin l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).



A la suite de l'interdiction du Département américain des Transports, les téléphones mobiles Samsung Galaxy Note 7 sont interdits à bord des avions à destination et en provenance des Etats-Unis. En considération du risque d'explosion/incendie de ces téléphones, leur transport en soute comme en cabine (en bagage cabine ou sur vous) est interdit sur tous les vols.

Si vous possédez un téléphone Samsung Galaxy Note 7, nous vous invitons à laisser votre téléphone chez vous. A défaut, les agents de la compagnie ou les personnels en charge de l'inspection filtrage peuvent être amenés à saisir ce téléphone.



Si vous partez d'une ville de province, votre pré et post acheminement se fera via PARIS.

Pré et post acheminement en avion ou en TGV selon dispo. (Le train peut remplacer le TGV pour les villes non desservies par celui-ci).

Hors transfert gare/aéroport/gare ou aéroport/aéroport qui reste à la charge des clients.

Pour des raisons techniques le pré et/ou post acheminement peut se faire la veille du départ ou le lendemain du retour, les frais d'hébergement et/ou de restauration sont à la charge du client.

Billets non modifiables et non remboursables.



A compter du 08 juillet 2014 et à la demande des autorités américaines, les mesures de sûreté aéroportuaire pour les vols à destination et/ou via les États-Unis sont renforcées.

Les responsables de la sécurité contrôleront tous les appareils électroniques prévus en bagage cabine (exemple : ordinateur portable, appareil photo, tablette, téléphone portable, console de jeux…). Ils doivent être présentés chargés et en état de fonctionnement.

Pendant le contrôle, ils pourront demander à leurs propriétaires d'allumer leurs appareils, y compris les téléphones portables.

Si l'appareil ne s'allume pas, le voyageur pourra se voir refuser l'embarquement avec 100 % de frais et/ou la confiscation de l'appareil. Votre agence de voyages ne pourra être tenue comme responsable.

Tout appareil confisqué sera détruit.



En cas d'annulation avec des frais de 100%, nous ne pourrons plus rembourser la partie de la taxe « YQ/YR » (qui correspond à celle des hausses carburant).



En départ de Paris et de Province, le montant des taxes est à ce jour de 370 €, dont 256 € de surcharge YQ/YR.



Consommation moyenne de CO2 sur ce circuit : 1423 kg de CO2 pour le voyage aller-retour soit 101.7 g de CO2 / passager.km.

DOCUMENTS DE VOYAGE NECESSAIRE (à ce jour)

Passeport obligatoire électronique ou biométrique avec photo numérisée (y compris pour les enfants et bébés, quel que soit leur âge) ayant une validité de 6 mois après la date du retour pour les USA, ces informations sont communiquées sous réserve de modification par les autorités des pays visités.

A défaut, l'obtention d'un visa sera obligatoire, les démarches d'obtention sont effectuées par le client auprès du Consulat des USA.

Le visa est toujours nécessaire pour certaines catégories de voyageurs (étudiants ou visa précédemment refusé).



Depuis le 26 juin 2012 les autorités européennes imposent que tout passager ressortissant d´un pays de l´Union Européenne (sauf le Danemark, le Royaume-Uni et l´Irlande) devra présenter au contrôle frontière (PAF) un document officiel individuel.

Cette disposition implique qu'à compter de cette date, les mineurs qui se présenteront au contrôle frontière (PAF), même accompagnés de leurs parents, devront être obligatoirement titulaires de leurs propres documents de voyage.



L'AUTORISATION DE SORTIE DU TERRITOIRE DES MINEURS EST DE NOUVEAU OBLIGATOIRE A COMPTER DU 15 JANVIER 2017.

La loi du 3 juin 2016 relative à la lutte contre le terrorisme et le décret du 2 novembre 2016 ont rétabli l'autorisation de sortie de territoire pour les mineurs. A compter du 15 janvier 2017, un mineur non accompagné d'une personne détentrice de l'autorité parentale ne pourra plus quitter le pays sans autorisation de sortie. L'autorisation de sortie du territoire sera exigible pour tous les mineurs résidant en France, quelle que soit leur nationalité. L'arrêté du 13 décembre 2016 est venu préciser les modalités relatives à cette autorisation de sortie. Plus d'infos : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A11090 et https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922



Il nous faut impérativement les informations ci-dessous 2 mois avant la date de départ ou lors de la réservation :

- NOM (identique au formulaire ESTA)

- PRENOM

- NUMERO DE PASSEPORT (2 chiffres + 2 lettres + 5 chiffres pour les passeports français)

- DATE DE NAISSANCE

- LIEU D'EMISSION DU PASSEPORT

- DATE D'EXPIRATION DU PASSEPORT

- SEXE

- NATIONALITE

- PAYS DE RESIDENCE



Si il y a un visa américain :

- NUMERO DE VISA

- LIEU DE NAISSANCE DU PAX

- LIEU D'EMISSION DU VISA

- DATE D'EMISSION DU VISA



Pour les personnes de nationalité autre que française, celles-ci doivent se rapprocher du consulat du pays visité afin d'être en règle le jour du départ.



FORMALITE ESTA :

MESURE SUPPLEMENTAIRE D'ENTREE OU DE TRANSIT AUX USA

Depuis le 12/01/2009, tous les voyageurs (adultes et enfants) souhaitant se rendre aux Etats-Unis, ou en transit, devront effectuer une demande d'autorisation de voyage au moyen de l'Electronic System for Travel Authorisation (ESTA), s'acquitter d'une taxe obligatoire de 14 USD (à ce jour ; le paiement se fait par carte bancaire uniquement) et au moins 72 heures avant le départ. Pour cela, il faut se rendre sur le site https://esta.cbp.dhs.gov et y remplir un formulaire. Il sera demandé de répondre au même type de renseignements que ceux auparavant requis sur le formulaire papier (I-94W). Durée de validité : 2 ans ou à la date d'expiration du passeport (date d'échéance la plus proche). Les voyageurs n'ayant pas demandé et reçu cette autorisation pourront se voir refuser l'embarquement ou l'accès aux Etats-Unis avec 100 % de frais.

L'ESTA n'est pas une garantie d'admission à l'arrivée aux Etats-Unis.



Pour les femmes mariées, les autorités américaines recommandent dans l'intérêt du client, d'indiquer dans la mesure du possible le nom complet, c'est-à-dire les deux noms (sans préciser ép., épouse, veuve, usage...)

ATTENTION : Le nom qui apparaît sur la réservation sera celui qui apparaîtra sur le billet d'avion, il faut donc impérativement que le nom sur la réservation soit le nom figurant sur le formulaire ESTA. A défaut, la passagère pourra se voir refuser l'embarquement avec 100 % de frais, et votre agence de voyages ne pourra être tenue comme responsable.

NB : AUCUNE vérification ne sera faite avant l'émission des billets.



ATTENTION - Mise à jour des formalités ESTA à compter du 21/01/16 :

Les voyageurs français qui se sont rendus en Iran, Irak, Syrie ou Soudan, devront avoir un visa pour fouler ou transiter sur le sol américain.



Les voyageurs ayant une double nationalité ou ayant récemment visité l'Iran, l'Irak, la Syrie ou le Soudan ne pourront plus bénéficier de l'exemption de visa du programme ESTA pour se rendre aux Etats-Unis.

Depuis le 21 janvier 2016, les Etats-Unis ont ajouté des restrictions au programme ESTA (Electronic System for Travel Authorization), à première vue pour des raisons évidentes de lutte contre le terrorisme. Ainsi les personnes ayant une double nationalité irakienne, syrienne ou soudanaise, ou qui se sont rendus dans ces trois pays ces cinq dernières années, ne peuvent plus bénéficier de l'exemption de visa : ils devront demander un visa via les ambassades, consulats ou autres voies officielles. Des exceptions restent possibles pour les individus travaillant pour des organisations humanitaires, ainsi que pour les journalistes et pour les hommes d'affaires « légitimes ».



Les personnes concernées par ces mesures devront faire une démarche d'obtention de visa auprès du Consulat des États-Unis.



Si vous devez faire une demande de visa pour voyager aux États-Unis, le processus comprend les étapes suivantes :

Déterminer le type de visa nécessaire pour voyager aux États-Unis. Les informations sur les types de visa peuvent être trouvées sur http://travel.state.gov/content/visas/english.html

Remplissez le formulaire de demande de visa (DS-160) en ligne. Le DS-160 est un formulaire en ligne du gouvernement des États-Unis et ne peut être rempli uniquement en ligne sur https://ceac.state.gov/CEAC. Chaque demandeur doit remplir ce formulaire avant d'utiliser tout service sur ce site Web.

Retourner sur ce site Web et passer par les étapes suivantes de demande pour fixer un rendez-vous avec la Section Consulaire :

Créez un compte utilisateur

Entrez le numéro de confirmation DS-160 pour chaque demandeur effectuant une demande de Visa

Terminez le processus de retour des documents

Payez les frais de demande de visa non-immigrant (MRV)

Fixez un rendez-vous avec la Section Consulaire

Assistez à l'entretien à la Section Consulaire.

Après l'entretien de la Section Consulaire, consultez ce site Web pour voir le statut de votre visa et les informations de livraison.



ATTENTION - Mise à jour des formalités valables à partir du 1er avril 2016 :

La nouvelle loi du 18 décembre 2015 exige que tous les voyageurs à destination des Etats-Unis ou en transit sur le sol américain, soient en possession d'un passeport électronique ou biométrique (avec puce électronique) pour les voyages à partir du 1er avril 2016.



ATTENTION ! Par conséquent, tous les autres modèles de passeport français ne seront quant à eux plus du tout acceptés, même avec un visa.



Il est préférable de vérifier si le symbole de la puce figure sur la couverture du passeport (symbolisé par un rectangle et un cercle à l'intérieur) et que votre photo d'identité a été bien été reproduite 2 fois sur la même page.



COMMENT RECONNAITRE UN PASSEPORT ELECTRONIQUE ET UN PASSEPORT BIOMETRIQUE ?

- Passeport électronique : ce sont tous les passeports émis avant juin 2009 qui possèdent ou non un composant électronique et qui ne contiennent pas les empreintes digitales du porteur.

Comment le reconnaître : Sur la couverture, le mot passeport n'est pas souligné. Sous le mot passeport, se trouve un symbole sécurisé (cercle à l'intérieur d'un rectangle). Photo reproduite 2 fois sur la même page.

- Passeport biométrique : depuis le 29 juin 2009, tous les passeports délivrés en France sont des passeports biométriques. Ces passeports sont munis d'un composant qui contient les données relatives à l'état civil, la photo d'identité en format numérique ainsi que 2 empreintes digitales. Lors de la demande, il est procédé à la prise des empreintes de 8 doigts sachant que seules les 2 empreintes les plus exploitables sont conservées.

Comment le reconnaître : Sur la couverture, le mot passeport est souligné. Sous le mot passeport, se trouve un symbole sécurisé (cercle à l'intérieur d'un rectangle). Photo reproduite 2 fois sur la même page.

Plus d'informations : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11603





Il est fortement recommandé aux autres personnes concernées par la réforme, qui envisagent un déplacement à court terme aux Etats-Unis, d'effectuer dès que possible une demande de visa.



Pour les personnes bénéficiant actuellement d'une ESTA, il est possible de vérifier son statut à cette adresse : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/



Les voyageurs concernés par la réforme mais envisageant un déplacement aux Etats-Unis à plus long terme sont invités à consulter, avant de réserver leur billet d'avion, le site Internet de l'ambassade des Etats-Unis http://french.france.usembassy.gov/fr/visas.html ; http://french.france.usembassy.gov/visas/vwp.html) pour se tenir informés des changements en cours.



Pour plus d'informations :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/etats-unis/

http://travel.state.gov/content/visas/en/visit/visa-waiver-program.html



Pour les personnes de nationalité autre que française, celles-ci doivent se rapprocher du consulat du pays visité afin d'être en règle le jour du départ.

HEBERGEMENT - LISTE DE VOS HOTELS

- Los Angeles : Days Inn Huntington ou similaire,

- San Diego : Days Inn & Suites El Cajon ou similaire,

- Palm Springs : Royal Sun Inn Palm Springs ou similaire,

- Région du Mammoth Lake : Motel 6 Mammoth Lake ou similaire,

- Région du Lac Tahoe : Rodeway Inn Casino Center ou similaire,

- Région de San Francisco : Oasis Inn ou similaire.



En tout état de cause, la liste définitive des hôtels vous sera communiquée lors de votre convocation.

Des modifications concernant les hôtels sélectionnés peuvent être apportées. Cependant, nous nous efforcerons de vous proposer en ce cas des hôtels de catégorie équivalente.

INFOS PRATIQUES

CLIMAT :

Les hivers sont froids, avec une température moyenne de 0°C, et les étés sont chauds avec une moyenne de 24°C. Contrairement au reste de l'état où l'hiver est glacial et l'été étouffant, New York bénéficie des effets modérateurs de l'océan qui adoucit les saisons.

Le printemps et l'automne sont relativement doux. Au printemps, le mois de mai bénéficie d'une température moyenne de 17°C. A l'automne, les mois de septembre et octobre connaissent des températures moyennes respectives de 20°C et 15°C.



CUISINE ET BOISSONS :

Les Etats-Unis ne sont pas vraiment réputés pour leur gastronomie (hormis les fast food ?). De façon générale, l'alimentation américaine de base risque fort de surprendre plus d'un européen par son côté souvent coloré (voire fluo), peu variée, sans vraiment de goûts et allégée de ceci ou cela (la mode pour tout est actuellement au "fat free" - sans gras). Schématiquement, on peut dire que celle-ci tourne autour des hamburger-pizza-tacos-barbecue (la viande de boeuf n'est vraiment pas chère) accompagnés de soda en tous genres, de bières (légères), de vins (californiens, sud-américains, etc; chers et pas toujours très bons) et de café (pas bon du tout). Toutefois il existe aussi des cuisines plus traditionnelles cajun, texanne, indienne (et mexicaine) qui méritent d'être découvertes, tout comme d'ailleurs des spécialités locales.



DECALAGE HORAIRE :

Les Etats–Unis s´étendent sur quatre fuseaux horaires, auxquels il faut ajouter ceux dans lesquels sont situés l´Alaska et Hawaii.

– le Pacific Standard Time : décalage avec la France, –9 heures (heure d´hiver). 15 heures à Paris, 6 heures à San Francisco.



ELECTRICITE :

Le courant est de 110–115 volts et 60 périodes(en France 220 volts et 50 périodes). Les prises américaines ont deux fiches plates. Achetez un adaptateur pour prise plate avant de partir car il est difficile à trouver une fois sur place. Mettre sur la bonne tension les appareils électriques européens, et inversement au retour.



ECONOMIE :

Malgré les évolutions récentes, l´économie américaine demeure la plus puissante du monde. L´assise des services (80% du PIB et % des actifs) permet de relativiser le danger que représenteraient pour elle les performances des pays émergents en termes de production : l´économie des Etats–Unis est déjà celle d´une société postindustrielle, qui, en dépit de ses faiblesses, possède une sérieuse avance sur ses concurrentes. Premiers exportateurs, premiers importateurs, les Américains contrôlent le commerce mondial (dont le dollar est la monnaie de référence).



FORMALITES :

Passeport électronique ou biométrique obligatoire (y compris pour les enfants et bébés, quel que soit leur âge) ayant une validité de 6 mois après la date du retour pour les USA, ces informations sont communiquées sous réserve de modification par les autorités des pays visités.

A défaut, l'obtention d'un visa sera obligatoire, les démarches d'obtention sont effectuées par le client auprès du Consulat des USA. Attention, un passeport électronique ou biométrique est obligatoire même si vous avez obtenu un visa américain.

Le visa est toujours nécessaire pour certaines catégories de voyageurs (étudiants ou visa précédemment refusé).

Pour plus d'informations, se reporter aux rubriques ESTA.

Pour les personnes de nationalité autre que française, celles-ci doivent se rapprocher du consulat du pays visité afin d'être en règle le jour du départ.



LANGUE :

L'anglais bien sûr, puis l'Espagnol viennent en tête des langues étrangères, suivi de loin par le Français.



MONNAIE :

US $ en cash, carte de crédit conseillés.

N'emportez que des dollars car vous aurez beaucoup de difficultés à changer votre argent sur place autrement. Cartes de crédit évidemment facilement utilisables partout.



SANTE :

Pas plus de risques aux Etats-Unis qu'en France, mais sachez cependant que tous ce qui concerne la santé et les soins est hors de prix aux USA (prévoyez une assurance en rapport au niveau garanties). Dans un autre domaine attention aux chaleurs suffocantes d'été avant tout dans le sud, et aux grands froids d'hiver dans le nord.



SOUVENIRS :

Si le pays est varié au niveau paysages, il l'est beaucoup moins par contre au niveau des achats que l'on peut y faire. L'artisanat indien représente l'attrait principal en la matière. On pourra aussi acheter toute la tenue de cowboy, des bottes au chapeau, notamment dans le Wyoming ou dans les villes country-music. A signaler également pour les amateurs du genre, tous le "merchandising" qui peut exister autour des clubs sportifs (basket, baseball, football...) ou de divers événements (fêtes, films à gros budgets, etc...). Par contre, pour tout ce qui est informatique, audio-visuel, etc, le système américain est différent de l'européen et ne peut pas forcément bien fonctionner ici; et de toute façon les prix ne sont pas toujours intéressants.



TELEPHONE :

Pour appeler les Etats–Unis depuis la France : 00 + 1 + indicatif de la ville + n° du correspondant.

Pour appeler la France depuis les Etats–Unis : 011 + 33 + n° du correspondant (sans le 0 initial).

Il est déconseillé de téléphoner depuis son hôtel, les prix sont souvent astronomiques. Privilégiez les cabines publiques en utilisant les cartes téléphoniques prépayées que vous trouverez dans la plupart des magasins, qui sont bien plus économiques. Appel en PCV (« collect call ») via un opérateur.

Pour appeler d´une région téléphonique à une autre, il faut en général composer le 1 puis le code de la région (212 pour New York ou 407 pour Orlando par exemple).



ADRESSE UTILE :

Office du tourisme des Etats–Unis – Visit USA Committee :

par téléphone : 0 899 70 24 70 (1,35 euro par appel + 0,35 euro la minute)

www.office–tourisme–usa.com

Les Plus

- Découverte libre de Venice Beach,
- Visite du Musée Petersen Automotive,
- Visite du quartier historique d'Old Town à San Diego,
- Montée en Palm Springs Aerial Tramway,
- Visite du Museum of Western Film History à Lone Pine,
- Visite de Bodie et Calico, villes fantômes,
- Croisière sur le magnifique Lac Tahoe et son beau bleu vert profond,
- Arrêt dans les vignobles de Francis Ford Coppola,
- Visite de San Francisco et du Big Basin Redwood Park.

Informations transport

Compagnies

American Airlines, United, Delta Airlines

Comprend / Comprend pas

Ce tarif comprend

TRANSPORT :

Aérien : PARIS / LOS ANGELES // SAN FRANCISCO / PARIS sur vols réguliers United via les USA, American Airlines via les USA ou Delta Airlines via les USA



TRANSFERT :

Aéroport / Hôtel / Aéroport

HEBERGEMENT :

Hôtel type 1ère catégorie (normes locales) en chambre double avec bain ou douche (les chambres triples sont généralement composées de 2 grands lits)



REPAS :

Pension selon programme du petit déjeuner du jour 2 au jour au petit déjeuner du jour 10, avec petits déjeuners américains et continentaux



DIVERS :

Visites et excursions mentionnées au programme

Transferts/transports terrestres en véhicule de tourisme adapté à la taille du groupe

Guide accompagnateur Los Angeles / San Francisco

L'assistance de nos représentants aux aéroports

1 pochette de voyage (convocation, liste hôtels, programme, infos…)



PRE ET POST ACHEMINEMENT :

Les pré et post acheminements s'effectuent en avion ou en TGV selon dispo (le train peut remplacer le TGV pour les villes non desservies par celui-ci), hors transfert aéroport/aéroport ou gare/aéroport/gare qui reste à la charge des clients. Pour des raisons techniques, le pré et/ou post acheminement peut se faire la veille du départ ou le lendemain du retour, les frais d'hébergement et/ou de restauration sont à la charge du client. Billets non modifiables et non remboursables.

Ce tarif ne comprend pas

Les boissons, les pourboires et les dépenses personnelles.

Les pourboires usuels aux guides et aux chauffeurs.

Assurance Multirisques non incluse et non souscrite.

Le supplément chambre individuelle par personne non inclus.

Les options facultatives à payer et à réserver sur place et non incluses.

Ça peut aussi vous intéresser