Escapade Vilnius Classique 3*

Vilnius, Lituanie Référence produit : 461803
Escapade Vilnius Classique 3* - 1
Ouvrir le diaporama
Escapade Vilnius Classique 3* REF : 461803
dès 442 TTC / personne en Circuits de 3 jours / 2 nuits au départ de Paris le 05 avr. 2024
Payez en 3X ou 4X*
Les offres
Détails
Inclus dans ce voyage
  • Vol A/R au départ de Nice (+9 autres villes)
  • Petit Déjeuner
  • Chambre
  • Visites selon programme
à partir de
442 € TTC
Voir les offres
Description Ce prix comprend / Ce prix ne comprend pas
Description

Résumé

Découverte de Vilnius
Visites et entrées selon programme
Guide francophone pendant les visites



Programme

JOUR 1 - VILNIUS (ARRIVÉE)
Vilnius.

Transfert privé sans guide.
Arrivée à Vilnius.
Transfert privé sans guide et installation à l'hôtel.

Hotel: Art City Inn 3* (ou similaire)


JOUR 2 - VILNIUS
Vilnius.

Guide privé pour les 3 heures
Petit-déjeuner à l’hôtel. À 09h, rencontre avec le guide dans l'hôtel.
Visite panoramique à pied du centre historique. Nous commencerons par l’Avenue Gediminas, principale artère commerçante de la ville avec des nombreux bâtiments Art Nouveau. Dans son extrémité se situe l’imposante Cathédrale de Vilnius, en style néoclassique, que nous visiterons. Elle constituait une partie du vaste Domaine du Château de Vilnius, qui comprenait aussi le Château Supérieur, le Château Inferieur, le Palais Royal et l’Arsenal du Château. L’ensemble est dominé par la Tour Gediminas, qui s’élève au sommet de la Colline du Château, sur la Vieille Ville. Nous ferons ensuite une promenade à pied dans les ruelles du centre historique. Nous verrons d’abord le Palais Présidentiel, résidence officielle du Président de la Lituanie et l’Université de Vilnius, la plus ancienne des Pays Baltes. Dans sa cour se trouve l’église catholique de St. Jean. Nous continuerons par l’église de St. Michel de style Renaissance, l’église de Ste. Anne, dont les extérieurs sont les plus beaux des églises de Vilnius ; l’église de St. François et de St. Bernardin et la cathédrale Orthodoxe de l’Assomption. De l’autre côté de la rivière Vilnia se trouve le quartier d’artistes d’Uzupis. Après avoir apprécié une vue panoramique de Vilnius à proximité du Bastion d’Artillerie, nous rentrerons à nouveau dans la vieille ville fortifiée par la Porte de l’Aurore. Nous passerons devant l’église orthodoxe du Saint-Esprit et l’église de St. Casimir avant d’arriver à la Place de l’Hôtel de Ville, dont le bâtiment est un magnifique exemple d’architecture néoclassique du XVIIIe siècle. À proximité se trouvent l’ancien quartier juif, la Synagogue Chorale, l’église orthodoxe de Saint-Nicolas et l’église catholique de Saint-Nicolas, la plus ancienne de Lituanie.
Visite de la Cathédrale de Vilnius. Une première église chrétienne fut érigée ici en 1251, à l’emplacement préalable d’un temple d’origine païen, pour commémorer le baptême de Mindaugas, roi de Lituanie. L’église fut endommagée et reconstruite plusieurs fois, dans des styles différents comme gothique, renaissance ou baroque, dont nous pouvons encore admirer les traces dans le bâtiment actuel. La façade néoclassique fut construite à la fin du XVIIIe par l’architecte lituanien Laurynas Gucevičius. L’intérieur de la cathédrale présente plusieurs fresques, peintures, sculptures et pierres tombales de grande valeur. La crypte abrite une fresque de la Crucifixion de la fin du XIVe siècle, la peinture murale la plus ancienne en Lituanie. La chapelle de St. Casimir est richement décorée de fresques, de motifs décoratifs en stuc et de sculptures, composant l’un des principaux exemples de la maturité du baroque lituanien. Un sarcophage en argent du XVIIIe siècle contient les restes de St. Casimir, Grand-Duc et saint patron de la Lituanie. La tour du clocher, séparée du bâtiment principal, est l’une des constructions les plus représentatives de la ville. Elle fut érigée au XVe siècle à l’emplacement d’une ancienne tour défensive du Château Inférieur de Vilnius.
Visite du Centre d’Art de l’Ambre (petite exposition et boutique). Situé dans la Vieille Ville de Vilnius, le petit Centre d’Art de l’Ambre expose une collection d’objets d’ambre provenant des excavations archéologiques autour de la capitale lituanienne. On peut voir principalement des restes de faune et de flore conservés à l’intérieur d’ambre vieux de 50 millions d’années. On nous expliquera le rôle de l’ambre dans les anciens rites païens. On aura aussi quelques informations sur la manufacture de l’ambre, l’un des arts les plus anciens. On pourra admirer des pièces en différents formes et tailles, ainsi qu’une collection de joaillerie en ambre. Et vous pourrez, si vous le souhaitez, acheter une pièce d’ambre de la Baltique comme que souvenir.
Visite extérieure de l’église de Ste. Anne et de l’église de St. François et St. Bernardin. C’est l’un des plus beaux ensembles architecturaux de l’ancienne Vilnius. Il est composé de l’église de Ste. Anne et du monastère voisin de St. Bernardin avec l’église de St. François d’Assise. L’église de Ste. Anne est un vrai joyau gothique du XVe siècle. Sa façade en particulier est un spectaculaire filigrane en brique d’arches et de reliefs en style Gothique Flamboyant, qui est restée pratiquement inchangée pendant plus de 500 ans. L’intérieur est en style Renaissance. Elle a tant impressionné Napoléon lors de son passage par Vilnius, qu’il se serait exclamé « je veux porter cette église en France avec moi, dans le creux de ma main ! ». L’église de St. François d’Assise date aussi du XVe siècle. Beaucoup plus grande que celle de Ste. Anne, c’est un des plus grands bâtiments gothiques du pays. Elle fut construite en briques rouges, comme beaucoup d’églises et châteaux dans la région baltique sous l’influence hanséatique. Édifiée à la lisière de la vieille ville de Vilnius, dominant la rivière Vilnia, elle a été incorporée dans les murs de la ville et a pris un clair caractère défensif, que nous pouvons encore apprécier aujourd’hui dans son extérieur. Pendant l’occupation soviétique elle a été transformée en entrepôt. Une fois la Lituanie ayant récupéré son indépendance, les moines franciscains qui étaient restés dans la clandestinité sont revenus et ont activement participé à sa reconstruction.
Découverte de la “République d’Uzupis”. Le quartier d’Uzupis est situé à proximité de la vieille ville de Vilnius dont il est séparé par la rivière Vilnia. Son nom signifie « de l’autre côté du fleuve ». Il a été déclaré « République Indépendante » par ses habitants, dont beaucoup sont des artistes et leurs familles, qui ont doté cette nouvelle république de drapeau –qui change de couleur chaque saison- hymne, passeport propre, constitution, et ont déclaré le 1er avril Jour de l’Indépendance ! Il y a aussi un Président et un Conseil de Ministres. La population du quartier était composée essentiellement de juifs, jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale. Leurs maisons sont restées abandonnées ensuite, pendant l’occupation soviétique, et s’y sont installés des SDF, des criminels et des marginaux. Une fois la Lituanie redevenue indépendante, des artistes se sont emparé des lieux, ont réhabilité les maisons en ruines et ont donné un nouvel élan au quartier, qui a été jumelé avec Montmartre. Aujourd’hui il est peuplé de cafés, de galeries d’arts et de boutiques. L’article le plus important de la Constitution d’Uzupis déclare le « Droit d’être heureux » et ses mots d’ordre sont « ne vous battez pas, ne gagnez pas, ne vous rendez pas ».
Visite extérieure du Bastion de Vilnius.
Visite de la Porte de l’Aurore. La Porte de l’Aurore fut construite au XVIe siècle et reste la seule rescapée des 9 portes de l’ancienne muraille défensive de Vilnius. À cette époque il était habituel de placer sur les portes ou à l’intérieur de celles-ci des objets religieux qui étaient censés protéger la muraille et la ville des attaques des envahisseurs, ainsi que de bénir les voyageurs qui passaient sous les portes. Sur la Porte de l’Aurore fut placée une icône de Ste. Marie, à laquelle les habitants de la ville bientôt attribuèrent des pouvoirs magiques et de guérison. L’icône s’enrichit d’or et d’argent grâce aux dons. Son culte devint si populaire, si bien pour les catholiques que pour les orthodoxes, que même pendant la période la plus dure de l’occupation soviétique il ne fut jamais interdit. Il est encore possible aujourd’hui de voir des pèlerins silencieux priant sous les portes, ainsi que des messes en plein air devant l’image de Ste. Marie.
Visite du quartier juif de Vilnius. On estime que l’arrivée des juifs en Lituanie remonte au XIVe siècle, attirés par la tolérance des Ducs de Lituanie. Il y a des traces écrites qui témoignent de la présence de juifs dans la ville de Vilnius depuis 1567. Initialement il ne leur fut permis d’acheter des maisons dans la ville, uniquement les louer. Après le privilège octroyé par Sigismond III, lorsqu’ils purent finalement acquérir des immeubles, ils s’établirent dans ce qui est aujourd’hui la Vieille Ville, autour des rues Vokietchiu (des Allemands), Zhidu (des Juifs), Mesiniu (des Bouchers) et Sv. Mykolo (de St. Michel). La population juive grandit rapidement, et la ville fut bientôt connue comme « La Jérusalem du Nord », car elle devint un centre majeur d’études talmudiques. La communauté juive de Vilnius continua à se développer pendant des siècles : au début du XXème siècle elle constituait 40% de la population de Vilnius, avec 110 synagogues dans la ville et la Bibliothèque Strashun, la plus importante collection au monde de livres en Yiddish. Lors de la Seconde Guerre Mondiale les occupants nazis établirent un Conseil Juif (Judenrat) et 2 ghettos situés dans le quartier juif. Leur population dut endurer des travaux forcés, des assassinats et des déportations. Avant la Seconde Guerre Mondiale Vilnius avait une communauté juive estimée à 70.000 personnes dont seulement 5% survécurent. Nous découvrirons l’ancien quartier juif, ses ruelles pavées et ses cours mélancoliques, où les nazis entassèrent plus de 40.000 personnes dans le Grand Ghetto et le Petit Ghetto. Nous connaitrons l’importance de la figure du Gaon de Vilna, nous verrons l’endroit où se trouvaient la Grande Synagogue de Vilnius et la Bibliothèque Strashun et nous saurons plus sur leur triste destin. Nous verrons le bâtiment de l’Imprimerie des Frères Romm, et celui du Judenrat. Nous finirons notre tour devant la Synagogue Chorale.

Hotel: Art City Inn 3* (ou similaire)


JOUR 3 - VILNIUS (DÉPART)
Vilnius.

Transfert privé sans guide.
Petit-déjeuner à l’hôtel.
Transfert à l’aéroport sans guide.

***FIN DE NOS SERVICES***


Bon à savoir

Le déroulement de nos circuits est donné à titre indicatif. Ce programme peut subir des modifications en raison des conditions météorologiques ou tout autre cas de force majeure. L’ordre des visites peut également être modifié.

La liste des hôtels n'est pas exhaustive, des hôtels similaires peuvent être proposés.




Infos vols

Les horaires des vols sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de modification de la part de la compagnie aérienne ou des autorités aéroportuaires.
Les horaires de vols vous seront confirmés : pour le vol aller, lors de la réception de la convocation aéroport, pour le vol retour directement sur place par notre représentant à destination.
Nous vous proposons en complément de nos départs de Paris, des séjours au départ de Province (en train ou en avion). Les horaires et le mode d’acheminement vous seront confirmés lors de la réception de vos documents de voyages.
La continuité de votre acheminement jusqu’à votre destination finale est assuré directement par la compagnie aérienne, même en cas de perturbations à l’aller ou au retour.


Ce prix comprend / Ce prix ne comprend pas

Ce prix comprend

- Les vols aller/retour

- Logement
- transferts
- visites et entrées selon programme
- Service de guide officiel francophone pendant visites
- 2 petits déjeuners buffet (dans les hôtels).


Ce prix ne comprend pas

- Tout ce qui n’est pas mentionné dans "ce prix comprend"