DECOUVERTE DE L'EQUATEUR ET DES ILES GALAPAGOS

Quito, Equateur
DECOUVERTE DE L'EQUATEUR ET DES ILES GALAPAGOS - 1
DECOUVERTE DE L'EQUATEUR ET DES ILES GALAPAGOS - 2
DECOUVERTE DE L'EQUATEUR ET DES ILES GALAPAGOS - 3
DECOUVERTE DE L'EQUATEUR ET DES ILES GALAPAGOS - 4
DECOUVERTE DE L'EQUATEUR ET DES ILES GALAPAGOS - 5
DECOUVERTE DE L'EQUATEUR ET DES ILES GALAPAGOS - 6
Ouvrir le diaporama
DECOUVERTE DE L'EQUATEUR ET DES ILES GALAPAGOS REF : 253208
dès 3629 TTC / personne en Circuits de 11 jours / 9 nuits au départ de Paris le 22 janv. 2021
Les offres
Détails
Ce prix comprend
TRANSPORT :
Aérien : Paris / Quito / Paris sur vols réguliers AF/KLM via Amsterdam ou Iberia via Madrid
(note : dans le cas de KLM, une escale supplémentaire au retour sera opérée à Guayaquil, sans changement d'appareil)
Vols intérieurs : Guayaquil / Baltra / Quito
Train : Alausi / Sibambe / Alausi en « Train des Andes » en catégorie standard

TRANSFERT :
Aéroport / Hôtel / Aéroport

HEBERGEMENT :
Hôtels et lodge 3 étoiles (normes locales) en chambre double avec bain ou douche

REPAS :
Pension selon programme du petit déjeuner du jour 2 au petit déjeuner du jour 10
(la pension comprend : 9 petits déjeuners, 8 déjeuners, 8 dîners)

DIVERS :
Visites / Excursions mentionnées au programme
Transferts/transports terrestres en véhicule de tourisme adapté à la taille du groupe
Guide francophone

PRE ET POST ACHEMINEMENT :
Les pre et post acheminements s'effectuent en avion ou en TGV, hors transfert aéroport/aéroport et gare/aéroport et vice-versa qui reste à la charge des clients. Pour des raisons techniques, le pré et/ou post acheminement peut se faire la veille du départ ou le lendemain du retour, les frais d'hébergement ou de restauration sont à la charge du client. Billets non modifiables non remboursables.

Quelques mots sur le voyage
à partir de
3629 € TTC
Voir les offres

Les avantages et équipements

  • Vol A/R au départ de Nice (+6 autres villes)
  • Repas Selon programme
  • Chambre
  • Transfert
  • Guide
  • Visites selon programme

Les points forts


Jour 1: PARIS / QUITO

Rendez-vous des participants à l'aéroport.

Assistance aux formalités d'enregistrement et d'embarquement.

Décollage à destination de Quito sur vols réguliers.

Arrivée à l'aéroport de Quito.

Après les formalités de débarquement, accueil par votre guide et transfert vers Otavolo.

Verre de bienvenue.

Dîner libre et nuit à l'hôtel.


Jour 2: OTAVALO / MOITIE DU MONDE / QUITO

Petit déjeuner.

Visite de Quito, ville classée au patrimoine de l'humanité de l'Unesco.

Présentation du centre historique de Quito, remarquable et animé, pour découvrir son patrimoine architectural datant des XVIIe et XIXe siècles.

Continuation vers la place de l'Indépendance où se dressent la Cathédrale et l'Archevêché, embelli par des arches et des fontaines ; La Compañia (l'église de la Compagnie de Jésus), joyau baroque « mudéjar » dont l'intérieur est couvert à la feuille d'or.

Découverte de l'église San Francisco de Quito, construite sur les bases d'un palais Inca dont l'intérieur abrite des chefs d'oeuvre d'art sacré latino-américains, et entourée de jolies maisons coloniales.

Sa décoration a nécessité plus d'une cinquantaine de kilos d'or, dont on a recouvert les autels, les piliers et certaines statues. A l'intérieur de I'église sont exposées des oeuvres d'artistes de I'école quiténienne. Son fronton est en pierre gravée d'origine volcanique et des colonnes torsadées ornent son entrée.

Dégustation d´une sucrerie locale et démonstration de son élaboration artisanale.

Continuation vers la Ligne Equinoxiale Quitsato. Vous pourrez alors poser un pied sur la latitude 0 !

Ce lieu possède une grande valeur historique car c´est ici que la mission géodésique française vint en Juin 1736. Ses résultats sont gravés sur une grande plaque de pierre qui repose actuellement dans l´observatoire astronomique de Quito.

Déjeuner dans un restaurant avec dégustation du locro quiteño (soupe à base de pomme de terre).

Départ vers le nord de l'Equateur.

Visite du marché d´Otavalo. Flânerie dans ce marché divisé en plusieurs parties : fruits et légumes, viandes, céréales et artisanat (laine et tissus). C'est la rencontre régulière des communautés indigènes locales avec leurs costumes traditionnels dont les célèbres colliers dorés des femmes et les ponchos sombres des hommes.

Dîner et nuit à l'hôtel.


Jour 3: QUITO / OTAVALO / AMAZONIE

Petit déjeuner.

Route vers la plaine tropicale de l'Amazonie en observant les saisissants changements de végétation et de paysages en traversant les montagnes andines.

Continuation à travers la zone de transition. Pause au Mirador de la vierge de los Guacamayos, d'où l'on a une belle vue sur la forêt humide d'altitude de la réserve Antisana et le parc National Sumaco.

Déjeuner en cours de route à Baeza pour gouter une de meilleures truites de la région.

Arrivée à Cosanga. Boisson typique en guise de bienvenue.

Rencontre avec votre guide natif et visite d´une maison traditionnelle Quichua de la communauté Shandia.

Découverte des différentes cultures, récolte du cacao, puis de retour au lodge et participation à élaboration du chocolat artisanal. Dégustation du chocolat accompagné de fruit ou de biscuits.

Dîner et nuit au lodge.


Jour 4: AMAZONIE / BANOS / RIOBAMBA

Petit déjeuner.

Marche dans la forêt accompagnée de votre guide local qui se termine par une possible baignade dans la rivière.

Retour au lodge et départ vers Baños.

Déjeuner en cours de route. Au menu ce jour, le tilapia grillé, le meilleur poisson de l´Amazonie.

Nous vous recommandons également le jus de naranjilla, fruit exotique.

Remontée de la Cordillère en direction de Puyo où vous pourrez visiter un magasin d'objets de balsa.

Vous y découvrirez la matière première, la manière dont on la travaille et on la peint. Possibilité d'acheter des objets en balsa. Continuation par cette route vertigineuse du Canyon du Pastaza et de l'allée des cascades jusqu'à Baños.

Route vers Baños charmante petite ville située à 1 800 mètres d´altitude, à la vie paisible se trouve dans une zone subtropicale et jouit d´un climat agréable. Surplombée par la magie énorme et écrasante du mont Tungurahua d'où jaillissent de nombreuses cascades, la bourgade tire son nom des eaux sulfureuses, ferrugineuses, froides et bouillantes qui jaillissent des entrailles du volcan. De nombreux champs de canne à sucre, de mandarines, de tomates et de pêches se trouvent dans la région.

Arrêt au Pailon del Diablo où une chute d'eau impressionnante se déverse dans une crevasse dans un fracas irréel.

Tour de la ville de Baños : l'église Dominicaine de la Virgen de Agua Santa, les rues piétonnes où vous rencontrerez de nombreux marchands de jus de canne à sucre frais et de "melcocha" (guimauve de canne à sucre), les ateliers de fabrication d'objets de Tagua, plus connu comme ivoire végétal, où vous pourrez découvrir ce fruit d'une palme tropicale qui se transforme sous les mains d'habiles artisans.

Continuation vers Riobamba en passant par la mythique route Panaméricaine à travers les Andes.

Promenade dans le centre historique de cette ville typique des Andes de l'Equateur. Contemplation des magnifiques sommets dont le plus haut volcan de l'Equateur : le Chimborazo (6 310 m).

Dîner et nuit à l'hôtel.


Jour 5: RIOBAMBA / ALAUSI / NEZ DU DIABLE / INGAPIRCA / CUENCA (260 Km, 6h de route et 1h30 de train)

Petit déjeuner.

Départ par la route Panaméricaine pour atteindre une zone de grandes vallées fertiles où la terre est noire et silencieuse.

En cours de route, vous découvrirez l'église de Balbanera, la première en territoire équatorien construite lors de la colonisation, au XVème siècle. Elle est le seul vestige de la fondation espagnole de la première ville de Quito, non loin de la lagune de Colta.

Arrivée à Alausi, embarquement à bord du Train des Andes (1h de trajet à l'aller/ 45 min au retour, n'opère pas les lundis) jusqu'à la gare de Sibambe. Traversée de différents paysages merveilleux éloignés des villages avant d'arriver à la Nariz del Diablo, formation rocheuse réalisée en zig zag. Arrêt à Sibambe pour vous rafraichir et apprécier le paysage. Un groupe de danseurs Nizag reçoit les passagers du train. Vous pourrez visiter le petit musée entretenu par les indiens de Nizag.

Retour à Alausi.

(Important : Ce trajet peut être sujet à des imprévus (éboulements) et les chemins de fer équatoriens peuvent alors annuler le départ du train. Dans ce cas, le trajet sera proposé par bus sans passer par le « Nariz del Diablo ».)

Visite de la forteresse des ruines Inca d'Ingapirca, datant du XVe siècle, située à 3100m d'altitude. Exploration de ce site édifié sous le règne de l'empereur HuaynaCapac.

Déjeuner dans un restaurant tenu par un couple d´indien Cañari. Ils vous accueilleront et vous dégusterez leurs spécialités dont la soupe d´orge.

Départ vers Cuenca, considérée à juste titre comme l'une des plus belles villes d'Equateur grâce à l'architecture, le paysage, les coutumes et les habitants.

Dîner et nuit à l'hôtel.


Jour 6: CUENCA / PARC NATIONAL CAJAS / GUAYAQUIL (250 Km, 4h30 de route)

Petit déjeuner à l'hôtel.

Visite de Cuenca, capitale de la province d'Azuay et la troisième ville de l'Equateur.

Son nom complet est Santa Ana de los Cuatro Ríos de Cuenca en raison de la présence des 4 rivières appelées Tarqui, Yanucay, Tomebamba y Machángara.

Cuenca se trouve enchâssée dans une vallée entourée par les Andes. La ville coloniale de l'intérieur, a été fondée en 1557 selon les directives d'urbanisme rigoureuses établies trente ans auparavant par Charles Quint, roi d'Espagne. Elle suit le plan orthogonal officiel respecté depuis 400 ans. Centre agricole et administratif de la région, la ville est devenue un lieu de brassage pour les populations locales et immigrantes.  

Le lieu fut peuplé jadis par des indiens de l'Amazonie qui occupaient le village Cañari dès le 6ème siècle, également appelé Guapondeleg, ce qui voulait dire "terre aussi grande que le paradis".

Le village fut ensuite occupé par les Incas qui lui donnèrent le nom de Tomebamba, avant que les conquistadores espagnols prennent possession des lieux. La cité espagnole fut fondée le 12 avril 1557 par Gil Ramírez Dávalos sous le nom de Santa Ana de los Cuatro Ríos de Cuenca.

Ses marchés et son artisanat constituent un témoignage vivant de la riche culture indigène de la région.

Les dômes élégants de la cathédrale qui luisent au soleil, les couvents et les musées empreints de sérénité, la rivière romantique de Tomebamba qui traverse la ville flanquée de maisons en surplomb font partie d'une expérience que personne ne devrait manquer.

Passage au marché aux fleurs qui a lieu sur la place de l'église Carmel de l'Assomption.

Continuation vers le belvédère del Turi d'où vous aurez une très belle vue panoramique sur la ville et les montagnes qui l'entourent.

Visite de la fabrique et du musée de chapeaux Panama de la famille Ortega. Ces chapeaux ont été fabriqués en Equateur pour protéger les ouvriers qui ont construit le canal de Panama.

Visite du Musée des Cultures Aborigènes qui rassemblent des pièces archéologiques, culturelles et ethnographiques de l'Equateur.

Pour votre déjeuner, un menu spécial : tamale cuencano (sorte de galette de maïs), viande de porc grillée accompagnée de llapingachos (à base de pomme de terre), et salade de fruit.

Départ pour Guayaquil.

On grimpe jusqu'à des panoramas désertiques, dégringolant tous les étages thermiques. On se retrouve au-dessus d'une mer de nuages qui s'étend à l'horizon. On redescend ensuite vers la plaine chaude et humide du Guayas, grande route très droite où s'étendent les plantations immenses de canne à sucre, cacao et les bananeraies qui cèdent progressivement la place aux plaines inondées où l'on cultive le riz.

Passage par le Parc National des lacs Cajas, cette région d'une superficie de 29.000 hectares a été déclarée Parc National en 1977. On dénombre par moins de 275 lacs portant un nom. C'est un complexe lacustre aménagé à une altitude moyenne de plus de 3.000 m, et culminant à plus de 4200 m. Classé comme forêt humide andine, refuge d'une grande variété d'animaux et de plantes, un véritable paradis pour les amoureux de la nature.

Visite panoramique de la ville de Guayaquil.

Guayaquil, surnommée la « Perle du Pacifique » est la première ville de la République d'Équateur, sa capitale économique et le plus important port de la côte ouest de l'Amérique Latine.

Dîner et nuit à l'hôtel.


Jour 7: GUAYAQUIL / BALTRA / CHARLES DARWIN STATION / SANTA CRUZ

Petit déjeuner.

Transfert à l´aéroport de Guayaquil, puis envol pour Baltra.

Transfert en trois étapes vers l'île de Santa Cruz.

Transport collectif de l'aéroport jusqu´au Canal d´Itabaca (10 minutes environ en bus).

Transfert en ferry jusqu´à Puerto Ayora, situé sur l'ile de Santa Cruz (10 minutes environ).

En cours de transfert, arrêt aux cratères Los Gemelos, puits volcaniques impressionnants. Le lieu est peuplé d'oiseaux dont le « tyran rouge » et le « pinson ».

Transfert privé vers les hautes terres (45 minutes environ) pour la visite d'une réserve de tortues géantes, animaux emblématiques des Galápagos. Ces tortues migrent vers les réserves à la recherche d'ombre et d'eau. Promenade à travers les terres volcaniques de la réserve.

Visite de la station Charles Darwin.

Créée en 1954, il est financé par des scientifiques et chercheurs du monde entier avec l'objectif d'étudier et de supporter les efforts de conservation dans l'archipel. On y observe des tortues géantes mais aussi plusieurs variétés d'iguanes terrestres.

Déjeuner dans un ranch local.

Dîner dans un restaurant local.

Nuit à l'hôtel.


Jour 8: SANTA CRUZ / ISABELA HUMEDALES / CONCHA Y PERLA

Petit déjeuner.

Navigation d'environ deux heures en bateau à moteur jusqu'à l'île Isabela (navigation en service collectif).

(NOTE IMPORTANTE : la navigation vers Isabela peut être mouvementée selon l´état de la mer. Dans le cas où la mer est agitée, il est recommandé aux passagers de manger léger et de prendre un médicament contre le mal de mer.)

Déjeuner dans un restaurant local.

Installation à l'hôtel.

Visite du centre de reproduction des Tortues géantes.

Ensuite, nous marcherons dans la zone des « Humedales » qui compte une biodiversité unique de fleurs et d'espèces animales telles que le flamand rose et les iguanes marins. La Lagune des flamants roses, la plus grande lagune de la cote aux Galápagos et le site principal pour la reproduction des flamants roses.

Départ vers Concha y Perla.

Située tout près de l´embarcadère de Puerto Villamil. Concha y Perla est une baie d´eau peu profonde, paisible et transparente. Elle permet d´observer des otaries, des manchots, des Frégates, etc. Possibilité de pratiquer le snorkeling ou de nager.

Dîner dans un restaurant local.

Nuit à l'hôtel.


Jour 9: ISABELA TINTORERAS / SANTA CRUZ

Petit déjeuner.

Départ pour la visite de Tintoreras.

L´île Isabela dispose d'une petite baie d'eaux complètement tranquilles de couleur turquoise, où des loups marins peuvent être appréciés, ainsi que des tortues marines, entre d'autres espèces.

La baie est reliée à une crevasse d'eaux cristallines, peu de profonde et quand la marée baisse, l'entrée se ferme. Dans cette crevasse, on peut observer « las tintoreras » (requins) nager avec d'autres petits poissons et otaries. Il est possible de trouver quelques otaries sur une petite plage de sable blanc, où on peut observer beaucoup d'iguanes marins de tous les âges, c'est l'un des principaux lieux de reproduction de ces reptiles.

Vous pourrez marcher sur un sentier de lave fraîche de quelques centaines d'années en passant par une colonie d'Iguanes marins et de lions de mer.

Vous continuerez votre chemin jusqu'à un canal où l'on voit plusieurs requins qui s'y reposent : ce sont les « Tintoreras ».

Après la promenade, vous pourrez faire de la plongée (PMT) dans la baie peu profonde, entourée de mangroves et possibilité de voir des requins-corail, des lions de mer et des tortues marines.

Déjeuner dans un restaurant local.

Navigation d'environ deux heures en bateau à moteur jusqu'à l'île Santa Cruz (navigation en service collectif).

(NOTE IMPORTANTE : la navigation peut être mouvementée selon l´état de la mer. Dans le cas où la mer est agitée, il est recommandé aux passagers de manger léger et de prendre un médicament contre le mal de mer.)

Arrivée à Santa Cruz.

Dîner dans un restaurant local.

Nuit à l'hôtel.

Jour 10: SANTA CRUZ / BALTRA / QUITO / PARIS

Petit déjeuner à l'hôtel.

Transfert à l'aéroport de Baltra.

Vol à destination de Quito ou Guayaquil.

Assistance aux formalités d'enregistrement et d'embarquement puis décollage à destination de Paris.

Nuit dans l'avion.


Jour 11: PARIS

Arrivée à Paris

INFOS VERITE

Ce circuit est réalisé en partage avec d'autres partenaires (participants regroupés sur place).
Les temps de route en montagne peuvent être longs entre certaines étapes.

Pour la parfaite réalisation de ce voyage, certains efforts peuvent être demandés aux participants, qui nécessitent une bonne condition physique et une aptitude à l'endurance. Votre agence conseille aux clients, notamment pour des raisons de sécurité, d'assurance, d'assistance, et de cohésion des groupes, de s'assurer de leur bonne condition physique auprès d'un médecin.
La majorité des étapes du circuit est à plus de 2 000 mètres d'altitude et certains cols à plus de 3 000 mètres d'altitude.

Ce qu'il faut savoir pour la partie des Galapagos :
En fonction des conditions de navigation sur place, il est possible que certaines excursions ou îles soient remplacées par d'autres. Le guide francophone accompagne les passagers tout au long des excursions en yacht. Pendant les transferts, l'assistance sera en anglais/espagnol. Pas de guide et de transferts pour les dîners. Toutefois, il est possible avec supplément d'avoir une assistance en français et/ou transferts accompagnés.

Des droits d'entrée et la carte de contrôle migratoire doivent être réglés sur place à l'arrivée et en espèces et sont OBLIGATOIRES.
Voici les montants à ce jour : Droit d'entrée au Parc national des Galápagos (à ce jour) : 100 USD, Carte de contrôle migratoire (INGALA) (à ce jour) : 20 USD, Taxe portuaire à Isabela (à ce jour) : 10 USD.

Depuis le 6 février 2018, une assurance médicale est obligatoire pour se rendre en Equateur. Vous devez avoir obligatoirement souscrit une assurance assistance rapatriement valable pour la durée de votre séjour en Equateur. Par ailleurs, nous vous recommandons vivement d'avoir sur vous le jour du départ et durant tout votre séjour, le document d'assurance assistance rapatriement attestant que vous serez pris en charge en cas de problème. Pour plus d'informations sur cette nouvelle formalité : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs

Mise à jour du 06 juin 2018 :
Suite à l'entrée en vigueur au 22 juillet 2018 d'une nouvelle réglementation en Equateur, il sera demandé à tout voyageur, à compter de cette date, de présenter à son arrivée un contrat d'assistance ou d'une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux. Ce contrat d'assistance ou assurance devra permettre de couvrir les frais en cas d'hospitalisation ou toutes autres dépenses de santé dans le pays.
Cette mesure est OBLIGATOIRE au risque de se voir refuser l'accès dans le pays.

Le sens du circuit ou l'ordre des visites peut être modifié ou inversé suite aux impératifs locaux (tels que rotations aériennes, ou autres...). Cependant, l'ensemble des prestations prévues au programme sera assuré.

Transferts en bus ou en pirogues jusqu'à votre lodge ou votre hôtel selon sa situation géographique et les conditions climatiques. La plupart des lodges n'ont pas d'électricité, vos chambres sont éclairées par des bougies ou des lampes à kérosène.

Les distances parcourues entre chaque étape sont importantes. Le rythme de ce circuit est très soutenu. Nous déconseillons donc ce type de circuit aux enfants de moins de 7 ans.

Merci de noter que les visites à caractère culturel et les longues heures de transport en bus peuvent ne pas convenir à certains jeunes enfants de moins de 12 ans.

Nous nous réservons le droit de modifier le nom de la compagnie aérienne ou de substituer un hôtel par un autre de catégorie similaire, selon les disponibilités au moment de la réservation. Liste des hôtels proposés donnée à titre indicatif. La classification des hébergements est faite selon nos critères de sélection et mentionnée en Normes Locales (NL). En tout état de cause, la liste définitive des hôtels vous sera communiquée avant le départ, dans votre carnet de voyage.
Les repas mentionnés comme « libre » sont à la charge exclusive des participants et ne sont pas inclus dans nos prestations.
Tous nos guides locaux sont francophones (sauf mention contraire dans le programme ou dans les « Infos vérité »).
Les kilométrages et les temps de trajets sont donnés à titre indicatif. Ils peuvent varier en fonction des impératifs et aléas locaux (état des routes, embouteillages, météo, etc.).
Les toilettes des autocars (lorsqu'elles existent) peuvent être fermées pour diverses raisons : sécurité des passagers (routes sinueuses, freinage d'urgence, etc.). Cependant, l'autocar effectue des arrêts fréquents et réguliers au cours de la journée.
Le client est seul responsable de tous ses effets personnels, même laissés dans le bus.
Les photos ne sont pas contractuelles.

Accessibilité :
Nos circuits, croisières et autotours ne sont pas adaptés aux personnes à mobilité réduite (PMR). Il y a beaucoup de marche lors des visites et de nombreuses montées/descentes du bus qui n'est pas équipé en conséquence. Les clients doivent être autonomes et ne pas avoir besoin de l'assistance d'un tiers dans leurs déplacements. Les guides ne sont pas habilités à prendre en charge des PMR ou atteintes de tout autre handicap. Les hôtels de nos circuits/séjours ne possèdent pas tous d'ascenseurs et leurs accès ne sont pas tous adaptés aux PMR.
Pour toute personne atteinte d'un handicap moteur, visuel ou auditif, il est impératif de nous informer du type de handicap et du niveau d'autonomie avant toute réservation, afin que nous puissions vérifier l'accessibilité à notre voyage.
Pour toute assistance spécifique dans les aéroports, notamment l'assistance et la mise à disposition d'un fauteuil roulant, merci de nous consulter.
De même pour le transport de matériel médical spécifique (appareillages, médicaments, seringues, etc.), merci de prendre contact avec notre équipe. Ces services spéciaux font l'objet d'une demande particulière auprès des compagnies aériennes et sont soumises à conditions et/ou supplément tarifaire.

Les valises connectées :
Depuis le 15 janvier 2018, les "smart bags", "smart luggage", "bagages intelligents" (bagages avec dispositifs de rechargement à batteries en lithium) pourront être transportés à condition que les batteries soient amovibles. Dans le cas contraire, ils ne pourront être transportés.
Les voyageurs enregistrant un bagage connecté avec une batterie au lithium-ion amovible doivent l'enlever et l'emporter avec eux en cabine.
Ces informations pouvant évoluer, renseignez-vous auprès de la compagnie aérienne avant votre départ.

La cigarette électronique :
Les cigarettes électroniques sont dorénavant interdites dans les bagages placés en soute des avions, mais restent autorisées en cabine, afin de minimiser les risques d'incendie liés à la surchauffe de leur batterie, a annoncé lundi 15 juin l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).
Selon les pays, l'utilisation et/ou le transport d'une cigarette électronique peut être strictement interdite ou fortement encadrée. Selon l'évolution des législations du pays de destination, nous vous conseillons de vous renseigner avant votre départ.
Plus d'informations : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/certains-pays-ont-interdit-la-cigarette-ele.... et https://www.globaltobaccocontrol.org/e-cigarette/country-laws-regulating-e-cigarettes (site en anglais)

NOTE IMPORTANTE SUR LE TELEPHONE SAMSUNG GALAXY NOTE 7 :
Suite à l'interdiction par différents pays et compagnies aériennes, les téléphones mobiles Samsung Galaxy Note 7, en considération du risque d'explosion/incendie de ces téléphones, leur transport en soute comme en cabine (en bagage cabine ou sur vous) peuvent être interdits sur certaines compagnies aériennes ou pays de destination. Si vous possédez un téléphone Samsung Galaxy Note 7, nous vous invitons à laisser votre téléphone chez vous. A défaut, les agents de la compagnie ou les personnels en charge de l'inspection filtrage peuvent être amenés à le saisir et peuvent refuser de vous embarquer à bord. Cette mesure pourra s'étendre à d'autres pays, nous vous invitons à vous renseigner avant votre départ.

Si vous partez d'une ville de province, votre pré et post acheminement se fera via MADRID. Pré et post acheminement en avion ou TGV selon dispo. Hors transfert gare/aéroport/gare ou aéroport/aéroport qui reste à la charge des clients. Billets non modifiables et non remboursables.

En cas d'annulation avec des frais de 100%, nous ne pourrons plus rembourser la partie de la taxe « YQ/YR » (qui correspond à celle des hausses carburant).
En départ de Paris et Province, le montant des taxes est à ce jour de 490 euros, dont 350 euros de surcharge YQ/YR.

Consommation moyenne de CO2 sur ce circuit : 1661 kg de CO2 pour le voyage aller-retour soit 91.5 g de CO2 / passager.km.

LISTE DE VOS HÔTELS

Quito :
Wyndham Garden 3*** (normes locales) ou similaire,

Otavolo :
Puerto Lago 4**** (normes locales) ou similaire,

Amazonie :
Huasquila Lodge 3*** (normes locales) ou similaire,

Riobamba :
Casa Real 3*** (normes locales) ou similaire,

Cuenca :
Sheraton 4**** (normes locales) ou similaire,

Guayaquil :
Grand Hotel Guayaquil 3*** (normes locales) ou similaire.

Santa Cruz :
Hotel Silberstein 4*** (normes locales) ou similaire.

Galapagos :
Casita de la Playa 3*** (normes locales) ou similaire.

En tout état de cause, la liste définitive des hôtels vous sera communiquée lors de votre convocation.

Des modifications concernant les hôtels sélectionnés peuvent être apportées, sous toutes réserves. Cependant, nous nous efforcerons de vous proposer effectivement des hôtels de catégorie équivalente.

DOCUMENTS DE VOYAGE NECESSAIRE (à ce jour)

Passeport en cours de validité valable 6 mois après la date de retour. Visa non obligatoire pour les ressortissants français.

Pour la partie Galapagos, des droits d'entrée et la carte de contrôle migratoire doivent être réglés sur place à l'arrivée et en espèces et sont OBLIGATOIRES.
Voici les montants à ce jour : Droit d'entrée au Parc national des Galápagos (à ce jour) : 100 USD, Carte de contrôle migratoire (INGALA) (à ce jour) : 20 USD, Taxe portuaire à Isabela (à ce jour) : 10 USD.

Depuis le 6 février 2018, une assurance médicale est obligatoire pour se rendre en Equateur. Vous devez avoir obligatoirement souscrit une assurance assistance rapatriement valable pour la durée de votre séjour en Equateur. Par ailleurs, nous vous recommandons vivement d'avoir sur vous le jour du départ et durant tout votre séjour, le document d'assurance assistance rapatriement attestant que vous serez pris en charge en cas de problème. Pour plus d'informations sur cette nouvelle formalité : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs

Mise à jour du 06 juin 2018 :
Suite à l'entrée en vigueur au 22 juillet 2018 d'une nouvelle réglementation en Equateur, il sera demandé à tout voyageur, à compter de cette date, de présenter à son arrivée un contrat d'assistance ou d'une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux. Ce contrat d'assistance ou assurance devra permettre de couvrir les frais en cas d'hospitalisation ou toutes autres dépenses de santé dans le pays.
Cette mesure est OBLIGATOIRE au risque de se voir refuser l'accès dans le pays.

Depuis le 26 juin 2012 les autorités européennes imposent que tout passager ressortissant d'un pays de l'Union Européenne (sauf le Danemark, le Royaume-Uni et l'Irlande) devra présenter au contrôle frontière (PAF) un document officiel individuel. Cette disposition implique qu'à compter de cette date, les mineurs qui se présenteront au contrôle frontière (PAF), même accompagnés de leurs parents, devront être obligatoirement titulaires de leurs propres documents de voyage.

L'AUTORISATION DE SORTIE DU TERRITOIRE DES MINEURS EST DE NOUVEAU OBLIGATOIRE A COMPTER DU 15 JANVIER 2017. La loi du 3 juin 2016 relative à la lutte contre le terrorisme et le décret du 2 novembre 2016 ont rétabli l'autorisation de sortie de territoire pour les mineurs. A compter du 15 janvier 2017, un mineur non accompagné d'une personne détentrice de l'autorité parentale ne pourra plus quitter le pays sans autorisation de sortie. L'autorisation de sortie du territoire sera exigible pour tous les mineurs résidant en France, quelle que soit leur nationalité. L'arrêté du 13 décembre 2016 est venu préciser les modalités relatives à cette autorisation de sortie. Plus d'infos : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A11090 et https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922
Pour les personnes de nationalités autres que française celles-ci doivent se rapprocher du consulat du pays visité afin d'être en règle le jour du départ.

Les informations remplies initialement à bord de l'avion, sont dorénavant informatisées à l'aide des données biométriques se trouvant sur votre passeport. Lors de votre passage à l'immigration, un document dénommé "Virtual Tam Card" vous sera remis, dans le cas contraire, vous devrez impérativement le réclamer. Dans le cas où vous perdriez cette carte, vous aurez la possibilité de la récupérer, en la réimprimant via le site officiel de l'immigration : https://www.migraciones.gob.pe/index.php/consulta-tam-virtual/

MERCI DE NOUS ENVOYER LES INFORMATIONS PASSEPORTS A LA RESERVATION OU 2 MOIS AVANT LA DATE DE DEPART SUIVANTES :
- NOM
- PRENOM
- NUMERO DE PASSEPORT
- LIEU D'EMISSION DU PASSEPORT
- DATE D'EXPIRATION DU PASSEPORT
- DATE DE NAISSANCE DU PASSAGER
- SEXE
- NATIONALITE
- PAYS DE RESIDENCE
- SI VISA N° DE VISA LIEU ET DATE D'EMISSION DU VISA, LIEU DE NAISSANCE DU PASSAGER

INFOS PRATIQUES

ACHATS :
Tissages, céramiques, objets en bois, sculptures, bijoux, articles en cuir, vannerie ou encore les fameux chapeaux de paille toquilla (plus connus sous le nom de panamas).
Les achats varieront en fonction de la région : dans les provinces de la Côte et dans les Galápagos, on trouve des objets fabriqués avec des coquillages, de l'écorce de noix de coco, de l'ivoire végétal (tagua), du corail, des fibres végétales, de la paille, du cuir, du bois, du fer-blanc, du laiton, du balsa et du bambou d'Amérique ; et dans la Sierra, on trouve un artisanat réalisé à partir de laine naturelle, de terre cuite, de bois, de cuir, d'agave, de coton, de céramique, de massepain, de crin de cheval, de fer-blanc, de laiton, de fer forgé, de cire, de verre, de peaux, de paille, de tissu, d'ivoire végétal, de cornes de bovins, de bronze, de marbre, d'or, d'argent et autres métaux. Vous rapporterez bijoux en or et en argent, perles naturelles de Cuenca et Chordeleg ; chapeaux de feutre, lainages et tissus de toutes sortes (chemises, ponchos, gilets, couvertures, tapis) d'Otavalo ou de la communauté indigène Salasaca (tapis à motifs précolombiens uniquement) ; figurines en massepain et poupées de Calderón ; sculptures et objets divers en bois de San Antonio de Ibarra ; articles en cuir (sacs, valises, portefeuilles, blousons) de Cotacachi ; chapeaux de paja toquilla de Cuenca et Montecristí, sur la Côte ; arcs, flèches, sarbacanes de l'Oriente ; shigra (sac en fibre d'agave) de Latacunga et Cuenca ; oiseaux en balsa, imitations de statues précolombiennes et vêtements marqués du logo des Galápagos et de Quito.
N'oubliez pas de marchander les prix, en particulier sur les marchés !

AERIEN :
Environ 14h45 de vol selon compagnie aérienne.

COURANT ELECTRIQUE :
110 V, 60 Hz. Adaptateur nécessaire.

DECALAGE HORAIRE :
De - 6h à - 7h.

FORMALITES :
Ressortissants français : passeport valable 6 mois après le retour. Pas de visa obligatoire.
A compter du 22 juillet 2018 inclus, une assurance médicale sera OBLIGATOIRE pour se rendre en Equateur. Vous devez avoir obligatoirement souscrit une assurance assistance rapatriement valable pour la durée de votre séjour en Equateur. Vous devrez avoir sur vous le jour du départ et durant tout votre séjour, le document d'assurance assistance rapatriement attestant que vous serez pris en charge en cas de problème. Pour plus d'informations sur cette nouvelle formalité : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs
Pour la partie Galapagos, des droits d'entrée et la carte de contrôle migratoire doivent être réglés sur place à l'arrivée et en espèces et sont OBLIGATOIRES.

LANGUE :
L'espagnol (langue officielle) mais aussi, dans la Sierra, le quichua et, en Amazonie, le shuar et le huaorani, entre autres.

MONNAIE :
Le dollar américain depuis l'an 2000. Il n'est pas si facile de changer des devises (même les euros) en Équateur, tout simplement parce que peu de banques font le change, et parce que les bureaux de change (casas de cambio) sont plutôt rares, en dehors des aéroports et des grandes villes. On trouve des distributeurs un peu partout, délivrant directement des dollars. On trouve dans toutes les villes des distributeurs acceptant les cartes internationales (MasterCard, Visa, American Express...).

POURBOIRES :
Dans les restaurants, remettez directement le pourboire au serveur. Les guides de circuits organisés, les cuisiniers et, plus généralement, les employés du secteur touristique s'attendent à un pourboire, contrairement aux chauffeurs de taxi.

SANTE :
Aucun vaccin obligatoire à ce jour. Merci de vérifier les formalités sanitaires auprès de l'Institut Pasteur (http://www.pasteur.fr/fr).

SECURITE :
La situation climatique, politique, sanitaire, réglementaire de chaque pays du monde pouvant changer subitement et sans préavis nous vous invitons à consulter avant votre départ les sites Internet suivants afin de prendre connaissance des éventuelles restrictions, obligations ou tout simplement des informations relatives à votre destination.
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/

TELEPHONE :
Indicatif +593.

ADRESSE UTILE :
Consulat et ambassade d'Équateur
34, avenue de Messine, 75008 Paris
Tél : 01-45-61-10-04 (consulat) ou 21 (ambassade)